ON AIR

 

Share on Facebook Share on Twitter

La Horde : "Le Jumpstyle, c'est l'émancipation"

Analyser les mutations de la danse à l’ère d’Internet.

Analyser les mutations de la danse à l’ère d’Internet, en dehors des théâtres et sans frontières, sur les réseaux sociaux et Youtube, c’est la mission que s’est donnée le collectif La Horde

La Horde c’est un trio, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel et Marine Brutti, qui collaborent avec des artistes du monde entier, initiateurs du mouvement. On a pu rencontrer l’un d'entre eux, Edgar, qui pratique le Hakken. Depuis la fin des années 90, ces danses connectées inondent Internet. Jumpstyle, Hakken, Shuffle, Tekstyle, elles ont chacune leurs codes, et se pratiquent sur un certain quota de bpm

La Horde venait présenter dans le cadre de l’installation Lanceurs d’alerte à la Gaîté Lyrique une version bêta de sa plateforme (ils en parlaient d'ailleurs dans le Turfuroscope de Camille Diao à réécouter ici) consacrée à la danse post-Internet. L’occasion de se plonger dans le monde du Hardstyle. 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires