ON AIR

 

Jeudi 29 Septembre 2016
En attendant...
Bientôt sur Nova

Un zèbre lyrique

Après Nantes, les Nuit Zébrées reviennent à Paris ce vendredi, à la Gaîté Lyrique

Un zèbre lyrique

Au programme ce vendredi, de 20h à minuit:

Mélissa Laveaux:

Après "Camphor & Copper", sa première galette parue en 2008 sur l’'excellent label No Format! et construit sur les fondations d’'un album qu’'elle avait auto-produit et diffusé sur myspace, Mélissa Laveaux, jolie chanteuse/musicienne/compositrice canadienne, d’'origine haïtienne, revient avec “Dying is a wild night”. Un deuxième disque qui glisse subtilement vers la pop. Mélissa Laveaux, qui a appris la musique en autodidacte (à l’'oreille et dans les livres), fait partie de cette nouvelle génération de musiciens pour qui le multiculturalisme n'est ni un fardeau ni l'étendard d'une quelconque fierté. C'est simplement l'occasion d'un voyage métissé entre folk, hip hop, soul sur une pointe de Créole. La jeune diva sera sur la scène du Printemps de Bourges le 25 avril prochain, mais avant cela, elle passe faire un petit coucou au Zèbreurs parisiens après deux dates à guichets fermés en Île-de-France.

 

Sinkane:

Ahmed Gallab aka Sinkane, c'est d’'abord un délicieux melting-pot musical ! Le multi-instrumentiste de chez DFA Records (celui de James Murphy), présentera son deuxième album, « Mars ». Bourré de riff précieux et de samples chauds, ce second opus est comme un billet « tour du monde » où l'on aurait récupéré le meilleur à chaque escale. Mais d'où vient Sinkane ? De son Sahel natal, à sa traversée des Etats-Unis durant son adolescence, Ahmed Gallab va fricoter autant avec l'afrobeat que le punk ou l'electro. A 18 ans à peine, il collabore déjà avec Caribou, Yeasayer et Of Montreal... oui oui ça peut arriver ce genre d'histoire. Sinkane traverse les frontières, les influences et les époques entre afrobeat, funk et soul en osant un détour par les sphères psychés les plus hypnotiques.

 

Rachid Taha

Rachid Taha, on peut le dire, fait partie intégrante de la Nova Family. Il nous avait d'ailleurs fait l'honneur de sa présence à l'occasion des 25 ans de la radio, sous la verrière du Grand Palais. Après nous avoir dit « Bonjour » en 2008, le grand Rachid signe enfin son retour avec réussite. Un album "Zoom", sorti le 25 mars et un "Galbi" en playlist en avant-première. Avec l'aide de Brian Eno et de Justin Adams, Rachid Taha nous livre une musique à la fois populaire et exigeante. Touche à tout génial et insatiable, Rachid oscille au gré de ses envies entre raï et rock’ n roll, gnawa et electro, punk et chaâbi. Mais ce qui est sûr, chers zebreurs, c’'est qu’'il saura toujours nous embarquer en terres inconnues... et on en demande pas moins.

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires