ON AIR

 

Vendredi 30 Septembre 2016
En attendant...
Bientôt sur Nova

Nova Club du Vendredi

L'imagination prend le pouvoir au Nova Club.

Nova Club du Vendredi

 

David Blot vous donne rendez-vous dans son bar favori pour vous présenter en direct et en public ses invités venus partager leurs meilleurs disques.

 

 De la bière et de la bonne musique, ça se passe vendredi à 20h au Café A très beau lieu abrité par la Maison de l’architecture qui se trouve dans l’ancien Couvent des Récollets, entre gare de l’Est et canal Saint- Martin

 

Entrée libre et gratuite

148 rue du Faubourg Saint Martin, Paris 10ème

Métro Gare de l’Est

Avec :

Isaac Delusion Fermez les yeux, relaxez vous, voilà, vous y êtes. Où ça ? au volant entre les rocheuses du Colorado, dans votre lit à profiter d’une grasse mat’…Où vous voulez en fait. Vous êtes en train de rêver, et le trio parisien d’Isaac Delusion y est pour quelque chose. Après un premier EP Baptisé « Midnight Sun », ils reviennent livrer une bonne dose d'imaginaire avec « Early Morning », toujours sur le label Cracki Records.

Ils y mélangent sonorités pop, folk, électro, basse funk et boucles hip hop, comme autant de pays et d'endroits visités.

Fauve Le retour de la poésie assumée. Les membres de ce jeune collectif se lâchent sans complexe et frappent par l’honnêteté de leurs paroles, qui n’ont pas besoin d’être violentes pour décrire un monde qui l’est plus souvent qu'à son tour, et pas besoin d'être rasantes pour en revendiquer un autre.

Militants pour le retour de l’absurde, leur dernier titre (« les nuits fauves ») est un ovni de sensualité, et paraîtra sur leur premier EP au printemps 2013. Ils opèrent comme une bouffée d’adolescence, porté par des mélodies obsédantes, saccadées,  un flow fébrile et agressif à la fois. Exaltant !

La Femme Dans la famille « groupe de jeunes français que tout le monde s’arrache », La Femme a des allures de fils prodigue.

Après une tournée aux Etats-Unis à affoler les compteurs de l’industrie du disque, ils reviennent faire swinguer l’hexagone avec leur surf-pop sauce électro, et en français s’il vous plaît.

Un son Beach Boys sorti tout droit du pick-up de surfeurs californiens des fifties, une voix féminine enchaînant des phrases impromptues à toute vitesse.

Cette année sort enfin leur premier album chez Barclay (Universal), après un EP et un maxi chez Third Side Records.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires