ON AIR

 

Bientôt sur Nova

Promenons-nous dans les voix

Avec Winshluss, Clémentine Mélois et Maissiat.

Promenons-nous dans les voix

JEUDI 3 NOVEMBRE

Chaque jeudi, notre juke-box littéraire tend ses feuilles à un bosquet de visiteurs nocturnes pour des lectures sélectionnées et interprétées par leurs soins, tirées d’ouvrages variés – romans, essais, poésie, BD… – plutôt peu connus et qui les hantent, les émoustillent ou les tourneboulent. Ce soir, j’aurai le plaisir d’accueillir :

Winshluss, alias Vincent Paronnaud, dessinateur et cinéaste. Cet « empoisonneur » des codes et des récits de la culture populaire, ayant déjà saccagé la bible (In God we trust) ou les aventures de Mickey (Super Negra), salué d’un Fauve d’Or à Angoulême pour sa sidérante relecture punk de Pinocchio, par ailleurs coréalisateur de Persépolis avec Marjane Satrapi qui leur valut un prix du jury à Cannes, vient de publier Dans la forêt sombre et mystérieuse, un album jeunesse au cours duquel un petit chiard à lunettes est abandonné à l’orée d’un bois tandis que sa famille se rend au chevet de leur mère-grand très malade – prétexte buissonnier à une grande épopée initiatique ;

Clémentine Mélois, artiste, spécialiste en détournements. Il y a deux ans, son livre Cent titres montrait cent couvertures d’une bibliothèque imaginaire remplie d’images truquées, comme les désormais célèbres Tendre elle m’ennuie de Francis Scott Fitzgerald, La nuit remue d’Henri Michou ou Nuit tranquille de Paul Verveine. Cette lectrice pathologique, à qui l’on doit aussi un mini-manuel de nihilisme pour tout-petits (Jean-Loup fait des trucs), sera du 7 au 11 décembre à Nantes à l’affiche du festival MidiMinuitPoésie ;

(Amandine) Maissiat, musicienne. Pour prolonger les sentiments en cours d’un deuxième album intitulé Grand Amour, cette Avignonnaise en tournée, très souvent d'un beau chapeau coiffée, proposera le 16 novembre à Paris sur la scène de la Maison de la Poésie une « balade musicale, ballade littéraire », au cours de laquelle elle évoquera, lira et adaptera en chansons certains de ses écrivains de chevet, de Duras à Sagan, jusqu’au sulfureux Pierre Louÿs.

21h10 Interview Winshluss.

21h20 Lecture 1 : Edgar Hilsenrath lu par Winshluss. Fuck America.

21h30 Interview Clémentine Mélois.

21h40 Lecture 2 : W. G. Winder & C. Sanders lus par Clémentine Mélois, Le Look Boy George.

22h00 Interview Maissiat.

22h10 Lecture 3 : Pierre Louÿs lu par Maissiat, Les Chansons de Bilitis.

22h20 Lecture 4 : Alain Robbe-Grillet lu par Maissiat, Les Demoiselles.

22h30 Jeu collectif : La toque à problèmes, tiré de Sexe, drogues & pop-corn de Chuck Klosterman.

22h40 Mesclun de lectures par Clémentine Mélois, avec notamment Les Français % de Sébastien Taillefer, 15 nyelvu tivornyaszotar de Franyo Aatoth ou La Vérité sur Max Lampin de Roland Topor.

22h50 Jeu collectif : Eros & Thanatos en skaï, tiré de Gainsbourg raconte sa mort de Bayon.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, et réalisée par Sulivan Clabaut.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires