ON AIR

 

Bientôt sur Nova

Babx, live ascensionnel

Pour la dernière de la saison et cet album qui tombe à pic : « Ascensions ».

Babx, live ascensionnel

JEUDI 15 JUIN 2017

« Rimbaud était une caillera, Artaud un grand schizophrène, Baudelaire un vieux dépressif drogué... Ce sont des mecs finalement très modernes» Celui qui un jour a dit ça, et qui est ce soir l’invité d’honneur du juke-box littéraire de Radio Nova pour la dernière émission de la saison, est lui aussi un mec très moderne. Mais qui connaît ses classiques... Pour s’en convaincre, il suffit de jeter une oreille à l'album Cristal automatique, paru en 2015 où David Babin, mieux connu sous le pseudonyme de Babx, revisitait et réarrangeait des textes de Rimbaud, Artaud, Baudelaire, mais également de Jack Kerouac, Jean Genet, Aimé Césaire ou Gaston Miron… avec fougue, avec hargne, sans excès de solennité, avecdes murmures délicats ou des hurlements de bastringue. Preuve que nous étions en présence d’un lecteur coriace, d’un bibliophile accompli ; d’un passeur, qui permet d’entendre, de revitaliser certains incontournables. L’auteur-compositeur-interprète de trois albums, intitulés Babx, Cristal Ballroom et Drones personnels, qui parfois produit et écrit des chansons pour Camélia Jordana, ou coordonne un oxygénation de l’œuvre de Prévert, comme ce fut le cas récemment sur la scène des Bouffes du Nord à Paris.

Mais rien ne nous préparait vraiment à ce nouvel album, Ascensions, bref et puissant, publié il y a trois semaines à peine sur son label Bisonbison. Un disque écrit en réaction aux attentats du 13 novembre 2015. Autant inspiré par les documentaires périlleux de Werner Herzog que par une légendaire combattante qui lutta contre Daesh en Irak. Ascensions, échappée vertigineuse aux frontières de la chanson française et du free jazz,comme un petit frère solaire de L'Imprudence de Bashung, bénéficiant de la présence du grand saxophoniste Archie Shepp. Dans laquelle Babx cite aussi Les Conquérants de l'inutile, l'un des livres les plus définitifs sur cet art de funambule, l'alpinisme.

Autant de raisons pour lui proposer de conclure en majesté cette 6e saison de la Book Box pour une émission en direct et en public, sous la verrière de Nova. Pour un jeudi des Ascensions qui devrait nous emmener très haut, via plusieurs extraits d'Ascensions et de Cristal automatique, au piano, en compagnie de Julien Lefèvre au violoncelle.

 

21h Babx, à propos de Cristal automatique 1et des « malfrats lumineux ».

 

Babx, live : Jean Genet,Le Condamné à mort.

 

21h15 Babx, à propos de son adaptation de Dial a poem de John Giorno.

 

Babx, live : Gaston Miron, La Marche à l’amour.

 

21h35 Babx, à propos de Cristal automatique 2.

 

21h45 Julien Delmaire lu par Babx, Ton odeur c’est la pluie.

 

22h00 Babx, à propos d’Ascensions, du 13 novembre 2015, de free jazz, de Werner Herzog, d’un berger guadeloupéen et d’Omaya Al-Jbara.

 

Babx, live : Omaya part III.

 

Babx, live : L’Homme de Tripoli.

 

22h35 Babx, à propos de Nicolas Sarkozy, « Caligula nostalgique de sa grande bataille », et de la chanson Le Déserteur.

 

22h45 Trois questions de Thomas de Pourquery pour Babx.

 

Babx, live : Alpinistes.

 

22h55 Au revoir.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires