ON AIR

 

Samedi 1 Octobre 2016
En attendant...
Bientôt sur Nova

Gange, le pur et l'impur

Le photographe Alain Buu publie son reportage photos en Inde dans le dernier numéro de Polka

Gange, le pur et l'impur

Né à Paris en 1960, Alain Buu, photographe indépendant d’origine vietnamienne, est à l’honneur ce mois-ci dans l’excellente revue de photographie Polka qui publie son reportage photos en Inde “Gange, le pur et l’impur”. Lauréat du prix AFD/Polka, Alain Buu a suivi le cours de ce géant que les hindous vénèrent.

De l’Himalaya au golfe du Bengale, le Gange roule les eaux les plus sacrées de l’Inde. Les photos d’Alain Buu montrent les dangers que courent les croyants en se baignant dans ces flots pollués et en buvant son eau. Il souligne la ferveur et le peu d’égards dont est l’objet le fleuve, onde lustrale mais aussi égout à ciel ouvert. Détritus, déchets organiques, chimiques constituent une menace sanitaire dans un bassin où vivent 400 millions de personnes, une des plus fortes densités au monde.

L’an dernier, la Banque mondiale a annoncé la signature d’un prêt d’un milliard d’euros pour aider l’Inde à dépolluer le Gange.

Etat des lieux ce matin.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires