ON AIR

 

Samedi 1 Octobre 2016
En attendant...
Bientôt sur Nova

Winter is coming !

Pedro Winter débarque à Nova pour faire tempêter nos oreilles avec ses morceaux préférés ce mercredi.

Winter is coming !

Honnêtement, a-t-on encore besoin de présenter Pedro Winter ? Plutôt que de vous dire ce que vous savez déjà, à savoir qu'il a été manager de Daft Punk et que chez Ed Banger Records (qui fête ses 10 ans cette année), c'est lui le patron, on est parti à la pêche aux infos.

- Tout d'abord, notre Busy P national pourrait s'appelait Busy PSG. En bon fan du club, il regardait tous les matchs avec feu Dj Medhi. Parfois même, il tapait le ballon dans des supermarchés avec son pote graphiste So Me, c’est lui qui le dit !

- Deuxièmement, le premier logo d’Ed Banger représentait Pedro Winter en train de traîner un vieux trolley de grand-mèrerempli de disques vinyles et So Me se foutait tout simplement sa gueule. Heureusement, le logo a été un peu revu en 2011.

- S’il devait jouer un morceau au mariage d’un de ses amis gays, l’ancien manager des Daft Punk  balancerait « The Power of Love » de Frankie Goes to Hollywood. Il l’a précisé lorsqu’il signait avec ses confrères (Air, Justice, M83...) la pétition soutenant le mariage pour tous, en décembre dernier.

Si « Homework », l’album des Daft Punk n’avait pas cartonné (et puis tout un tas d’autres facteurs aussi), il aurait peut-être continué son autre vocation : le droit (mais on y croit pas trop). « C'était en 1996, j'avais 20 ans et je venais de m'inscrire à la Sorbonne » confiait-il au Point.  Seulement, ses poulains ont fait un carton, le couple Guetta l’avait repéré dans les clubs de la capitale. Bref, lui avait une bonne raison de sécher les cours à la fac. On ne vise personne.

Pour avoir une idée des folies musicales que peut bien écouter le DJ/producteur parisien le plus connu de France, on allume son poste de radio, son ordinateur, son transistor enfin ce qu'on peut, et on écoute le « Dans les Oreilles » de Pedro Winter avec Isadora Dartial ce lundi à 20h.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires