ON AIR

 

Voguer en pleine mer

Contrebandes

Contrebandes
iTunesRSSS'abonner
par Sulivan Clabaut
le dimanche à 20h
Du micro aux oreilles, des ondes au cerveau, du rêve au réel, la création sonore jongle avec l’imaginaire et la perception auditive. Chaque dimanche, à 20h, Nova vogue à Contrebandes, à la recherche des pépites et joyaux phoniques. Chaque semaine, Contrebandes proposera plusieurs pièces ou extraits de pièces sonores qui vont permettre de rendre compte des nombreuses possibilités de modelage, façonnage et assemblage qui alimentent cet art invisible, le son créatif : ça claque, ça cause, ça vibre sur Nova.

Voguer en pleine mer

« Tout ce qui appartient à l’illisibilité et à la fascination magnétique des rêves,tout cela, ces couches sombres de la conscience qui sont tout ce qui nous préoccupe dans l’esprit, nous voulons le voir rayonner et triompher sur une scène » A. ARTAUD 

Un second pied dans le bain du son créatif qui révèle les potentiels du monde océanique.

L’émission débute avec un extrait de L’escamoteur conçu en 2016 par Cabiria Chomel (réalisation, prise de son et montage). Découverte lors de la 14ème édition de Longueur d’ondes, le festival brestois de la radio et de l’écoute, cette pièce sonore invite à expérimenter l’incroyable aventure de la magie à la radio (voix : Alain Demoyencourt, mise en onde et création sonore : Damien Magnette, mixage : Bastien Hidalgo Ruiz)

La production a été financée par le programme belge Empreinte de l’ACSR qui soutient des dispositifs de tournage originaux et des recherches nouvelles d’écriture radio.

Contrebandes continue avec un un poème acousmatique réalisé par l’italienne Laura Benedetti en 2016 à l’aide d’un synthétiseur modulaire. Ce synthétiseur porte l’objectif de reproduire l’enregistrement vocal du texte que l’on entend dans L’Île coquillage, écrit par la réalisatrice elle-même.

Le producteur de musique électronique français, Molécule, se charge de poursuivre l’émission avec un extrait de son album 60°43' Nord paru chez Mille Feuilles en 2015. Molécule s’est lancé le défi d’enregistrer cet album en 34 jours sur un chalutier, le Joseph Roty II, qui a vogué en plein Atlantique Nord pour lui permettre de nous proposer ce disque.

C’est Félicia Atkinson, artiste et co-éditrice du label français Shelter Press, qui clôture ce programme avec « Recherche De La Base Et Du Sommet » (2015). Cet essai sonore s’inspire de l’œuvre poétique de René Char, une association entre la littérature et l’expérience auditive, là où la bouche et l’oreille parlent séparément.

Contrebandes, chaque dimanche d'été à 20h, une émission animée et réalisée par Sulivan Clabaut. 

Contrebandes - Voguer en pleine mer
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires