ON AIR

 

Au-delà de nos oripeaux

Nova Book Box

Nova Book Box
iTunesRSSS'abonner
Avec Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-23H00
Branchez-vous sur le juke-box littéraire de Radio Nova. Une machine à lire qui balance des morceaux de littérature aussi variés, exigeants et inattendus que la playlist musicale de la station… En deux heures, Nova donne à entendre des extraits de romans, mais aussi des bouts d’essais, des fragments de nouvelles, de la poésie, de la prose, du classique comme de la nouveauté, des rééditions ou des manuscrits pas encore publiés, des bizarreries et de la BD, Borges ou Bukowski, Sartre ou San-Antonio, James Ellroy aussi bien que Barbara Cartland, Pléiade ou Harlequin, de l’érotique, des contes pour enfants, des biographies de stars comme des programmes politiques, des livres de cuisine comme des manuels de savoir-vivre… Dernier épisode ci-dessous ⬇

Au-delà de nos oripeaux

Blancs ou Noirs, une fois nus, il reste les mots.

 

MERCREDI 31 MAI 2017

Alain Mabanckou est rentré hier dans le dictionnaire. Quoi de plus naturel pour cet écrivain franco-congolais de 51 ans, né à Pointe-Noire, auteur de Verre cassé ou de Mémoires de porc-épic, ardent défenseur de la langue française, professeur au Collège de France et professeur de littérature francophone à l'Université de Los Angeles ? Chapeau levé pour l'homme à la casquette, qui s'apprête à publier Petit piment aux Etats-Unis sous le titre Black Moses ? Qui aime à répéter que le danger pour un écrivain noir, « c'est de s'enfermer dans sa noirceur ». Alain Mabanckou qui, en 2012, refusait de définir l'identité noire « par les larmes et le ressentiment » via son bref essai Le Sanglot de l'homme noir, dont je vous lirai ce soir deux extraits.

Si votre peau est un poids, pensez peut-être à vous défaire de vos oripeaux, pour voir ce que ça donne. Comme l'écrivain et scénariste américain Mark Haskell Smith dans son enquête Au pays des nudistesde la Floride à la Costa del Sol, des Alpes autrichiennes au Cap d'Agde, et qui révèle un écosystème bien moins frivole qu'on pourrait le croire. Et quitte à parler de loisirs sages, saviez-vous que Tintin doit beaucoup à un vrai et tonique globe-trotter danois de 15 ans, Palle Huld, portant houppette et pantalon de golf (!), qui fit en 1928 le tour du monde en 44 jours ? Une histoire tirée de la revue We Demain, trimestriel qui « guette les initiatives technologiques, économiques, énergétiques, médicales, alimentaires et artistiques » capables « de réinventer le monde ». 

Sans oublier notre remix poétique d'une interview aux accents surréalistes de Sébastien Tellier, qui multiplia les haïkus sous le petit chapeau d'un cocktail tropical.

21h Bien le bonsoir.

21h10 Lecture 1 : Mark Haskell Smith, Au pays des nudistes.

21h30 Chronique  « Les Monolingus » par Diane Bonnot : à propos de La Conférence des oiseaux de Jean-Claude Carrière.

21h40 Lecture 2 : James McBride, Mets le feu et tais-toi (« Lui fourrer ces choux dans le cul »).

22h00 Document : Les Antilopes, Sébastien Tellier interviewé par David Blot et Sophie Marchand, remix poétique par Sulivan Clabaut.

22h10 Lecture 3 : Alain Mabanckou, Le Sanglot de l’homme noir (« N’ai-je pas sur cette terre autre chose à faire que venger les Noirs du XVIIe siècle ? »).

22h3Chronique « Lues et revues » : à propos de Tintin avant Tintin de Guillaume d’Alessandro, tiré de We Demain n°18.

22h4Lecture 4 : Alain Mabanckou, Le Sanglot de l’homme noir (« Parler comme dans les livres »).

22h58 Au revoir.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut.

Nova Book Box