ON AIR

 

Histoires d'O, d'obsession et de libido

Nova Book Box

Nova Book Box
iTunesRSSS'abonner
Avec Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-23H00
Branchez-vous sur le juke-box littéraire de Radio Nova. Une machine à lire qui balance des morceaux de littérature aussi variés, exigeants et inattendus que la playlist musicale de la station… En deux heures, Nova donne à entendre des extraits de romans, mais aussi des bouts d’essais, des fragments de nouvelles, de la poésie, de la prose, du classique comme de la nouveauté, des rééditions ou des manuscrits pas encore publiés, des bizarreries et de la BD, Borges ou Bukowski, Sartre ou San-Antonio, James Ellroy aussi bien que Barbara Cartland, Pléiade ou Harlequin, de l’érotique, des contes pour enfants, des biographies de stars comme des programmes politiques, des livres de cuisine comme des manuels de savoir-vivre… Dernier épisode ci-dessous ⬇

Histoires d'O, d'obsession et de libido

Chaque jeudi, notre juke-box littéraire ouvre son grand tipi nocturne à une poignée d’Apaches de passage dans la prairie, pour des lectures sélectionnées et interprétées par leurs soins, tirées de livres qu’ils adorent. Ce 17 novembre, j’ai le plaisir d’accueillir :

Catherine Meurisse, dessinatrice, pour ses Scènes de la vie hormonale, collection de strips sur le marasme amoureux prépubliée dans Charlie-Hebdo, où son art de la caricature se déploie depuis dix ans. Des instantanés drôles et mordants qui racontent l’absence ou la vitalité de la libido, « le désir des corps, la confusion des sentiments » ou « les intermittences du cœur » – selon l’expression de Proust, son héros. Soit la seule chose qu’elle parvenait encore à dessiner dans Charlie après le massacre du 7 janvier 2015, auquel elle a échappé par miracle, arrivant en retard à la conférence de rédaction en raison… d’une déception amoureuse.

Olivier Marguerit, musicien et homme de lettre, d’une lettre : O, grâce à laquelle, après avoir accompagné quelques Orfèvres de la pop française (Syd Matters ou Barbara CarlOtti), il s’est échappé en sOlO via un audacieux premier album intitulé Le Torrent, la boue, publié en janvier, rempli d’échOs et de plongées dans l’eau. La semaine dernière à la Maison de la POésie à Paris, O prOpOsait une adaptation musicale d’Histoires d’O, célèbre rOman érOtique et masO de Pauline Réage (1954), épaulé par la comédienne Céline Milliat-Baumgartner, également présente en studiO. De ce spectacle, ils rejouent trois extraits chauds–chauds.

Sergio Aquindo, dessinateur. Né en Argentine, Français d’adoption depuis 2000, il vient de publier en compagnie de Pierre Senges l’un des romans illustrés les plus curieux de la rentrée : Cendres des hommes et des bulletins, soit une « épopée d’éclopés » sur les routes d’Europe située aux alentours de l’an pas forcément gracieux de 1455, quand « un idiot » fut élu pape à la suite d’une faute d’orthographe. Un carnaval d’érudition grotesque, né d’une obsession de Sergio pour un tout petit tableau de Bruegel exposé au Louvre, qui montre des mendiants bizarrement attifés de queues de renard, tableau qu'il a reproduit sur des centaines de variations, en partie ou en totalité, dans une « tentative d’épuisement graphique ».

21h. Bien le bonsoir.

21h10 Interview Catherine Meurisse, à propos de Scènes de la vie hormonale.

21h20 Lecture 1 : Robert Benchley lu par Catherine Meurisse, Le Supplice des week-ends (« Pourquoi nous rions »).

21h30 Interview Sergio Aquindo, à propos de Cendres des hommes et des bulletins.

21h40 Lecture 2 : Roberto Arlt lu par Richard Gaitet, Les Sept fous.

21h50 Interview O, à propos d'Un Torrent, la boue.

22h00 Interview O & Céline Milliat-Baumgartner, à propos d’Histoires d’O. de Pauline Réage.

22h10 Lecture 3 : Pauline Réage lue par Céline Milliat-Baumgartner accompagnée par O, Histoires d’O.

22h30 Lecture 4 : Pauline Réage lue par Céline Milliat-Baumgartner accompagnée par O, Histoires d’O.

22h45 Lecture 5 : Pauline Réage lue par Céline Milliat-Baumgartner, Une jeune fille amoureuse.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut.

Nova Book Box