ON AIR
Share on Facebook Share on Twitter
Too Long

Daft Punk

Too Long

Un morceau qui évolue, qui s'étend, qui se transforme ? On avait suggéré le « Cold Little Heart » de Michael Kiwanuka, qui en matière de schizophrénie interne est quand même pas mal du tout. Et puis est venue la proposition du camarade Wildo Mundu qui, un nez et un tympan dans ses classiques, a ressorti le « Too Long » des Daft, ce morceau qui clôture Discovery, le deuxième album des hommes robots que l'on va se repasser, du coup, en boucle cet aprem. « Can you feel it » ? Carrément.
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires