ON AIR
Mardi 27 Septembre 2016
En attendant...
Share on Facebook Share on Twitter

Victor Démé

Djon Maya

Ca commence par un solo de guitare digne des plus grands bluesman afro américains, la rythmique arrive, et la voix fait le reste. Une claque. Un gigantesque frisson. C’est ce qu’ont ressenti ce soir là tous les marseillais présents à l’Espace Julien, ainsi que la Nova Team. Nous avions laissé Victor Démé deux ans auparavant à La Bellevilloise pour le retrouver ce soir de Mars en terre phocéenne. Victor, malgré le succès international de son album, n’avait pas bougé d’un pouce. La joie de vivre, la générosité, les proverbes africains au service de la, de sa musique Burkinabaise. Un grand live
Djon Maya
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires