ON AIR
Share on Facebook Share on Twitter

Ed van der Elsken, styliste de la rue

Photographe des tribus ?

Ed van der Elsken*, styliste de la rue

Ed van der Elsken (1925-1990) est un photographe néerlandais, qui a commencé après la guerre à photographier la rue, dès 1947. Installé à Paris, il travaille chez Pictorial, où il tire des photos de Cartier Bresson, Capa. Il sera un des rares à photographier les situationnistes - Guy Debord et sa bande - dans un Saint-Germain fin des années 50, rétro et populaire.

Dans la foulée, les blousons noirs, loubards et autres Rockers le conduiront jusqu’au Japon, pour d’incroyables bananes et choucroutes, imitant les B 52 des américaines… Puis ce sera les hippies d’Amsterdam : le Melkweg et le Paradiso étaient alors les clubs 54 des « beautiful people », les hippies d’Europe.

Enfin des motards, et quelques Skinheads, pour en finir avec ces tribus européennes souvent inspirées par l’Amérique, mais aussi l’Angleterre. Son regard unique, curieux et intéressé par tous ces marginaux nous rappelle la préhistoire des mouvements culturels issus de la musique : Jazz, Bop, Rock, Pop, Psyché, Punk, et des allures qu’il fallait avoir pour faire partie intégrante de ces mouvements spontanés.

Nan Goldin sera, comme beaucoup d’autres, marquée par ce travail. Nous sourions devant ces dégaines, comme on sourira encore longtemps devant celles d’aujourd’hui : Gothiques, Clubbers, Rappers… Le musée du Jeu de Paume à Paris lui consacre une exposition tout l’été. Plus d'infos par .

Visuels (c) DR

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
#_!!@?\
Quand la nature reprend ses droits
Lundi 17 juillet 2017
Galerie sur l'éphémère des constructions humaines.
Arts
Les ghettos jamaïcains entre violence et fragilité
Mardi 11 juillet 2017
Une série d’Ivar Wigan, autour de la culture dancehall.
Arts
Anti Fashion, récup et création
Lundi 03 juillet 2017
Marseille : quartiers nord et autres lieux.
#_!!@?\
Les smartphones aspirent notre âme
Jeudi 29 juin 2017
Galerie : le photographe Antoine Geiger matérialise un sentiment général
1
Arts
La beauté glauque d’enseignes néon
Mardi 27 juin 2017
Symbole d’angoisse lumineux.
Société
À 16 ans, Stanley Kubrick était photographe
Mercredi 21 juin 2017
Et c’était déjà bien parti pour lui.
2
Arts
"Se souvenir de la lumière" @ Paris
Mardi 07 juin 2016
Une expo orchestrée par Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, du 7 juin au 25 septembre.
Arts
Erwin Blumenfeld & Natacha Nisic @ Paris
Mercredi 30 octobre 2013
Deux expositions à découvrir au Jeu de Paume du 15 Octobre 2013 au 26 Janvier 2014