ON AIR
Lundi 2 Mars 2015
Et ma langue, elle est belle ma langue ?
En + grand
Cinéma

Gimme The Loot

Les pérégrinations de deux ados du Bronx dans un New York sublimé par Adam Leon, en salles ce 2 janvier

Gimme The Loot

Au final, le synopsis de base n'est pas si déterminant que ça dans le film Gimme the Loot, en salles ce mercredi 2 Janvier. Il sert surtout à poser nos deux personnages principaux, Malcolm et Sophia. Malcolm et Sophia sont deux potes du Bronx, blacks, doivent avoir 16 ou 17 ans et passent leurs journées à aller bomber les rues de New York, outrepassant allègrement et joyeusement les "frontières" virtuelles censées définir leur espace de liberté.

Mais un beau jour, alors qu'ils sont de retour sur le lieu d'un précédant forfait, ils découvrent qu'ils se sont faits toyer par un crew rival. Comprendre que leur graff a été repassé par la signature des leurs ennemis. Ils commencent à élaborer des plans de vengeance avant de trouver L'IDÉE, celle qui fera d'eux les graffeurs les plus connus de New York, celle qui les placera même au-delà de la concurrence entre les crews, celle qui rendra leurs blazes inoubliables : ils vont aller tagger la grosse pomme du Shea Stadium, celle qui sort de terre lorsque les Mets réussissent un home-run.

Un cousin de Malcolm est le vigile du stade ; après un coup de fil, le plan est décidé. S'ils trouvent 500$, ce dernier les laissera pénétrer le stade et inscrire leur nom dans l'histoire du graff. Il ne reste plus qu'à trouver leurs 500$, ce qui va s'avérer plus compliqué que prévu.

Débute alors une aventure de 48 heures à leurs côtés, ensemble ou séparément, à arpenter les rues de New York, à aller de bonne idée en mauvais plan, de rencontres en connexions foireuses pour amasser ce fameux "loot", c'est à dire l'argent qu'ils gagneront grâce à leurs larcins. On se perd avec un grand plaisir avec ces personnages attachants, drôles et vivants dans les rues d'un New York magnifiquement filmé, bouillonnant dans les températures élevées de l'été, et parfaitement mis en son avec une bande originale très réussie (un exemple ci-dessous).

bo gimme

Il ne s'agit pas de dépeindre des quotidiens d'enfants à problèmes issus d'un quartier difficile ou toute autre revendication sociale. On a plutôt l'impression qu'Adam Leon, le réalisateur, nous fait défiler les pages d'un album photo d'un été comme un autre dans la grosse pomme, des situations nées d'un événement courant : la recherche de quelques billets pour arriver à ses fins. Les deux principaux acteurs sont des jeunes non-professionnels, d'où sans doute la fraîcheur de leurs sourires et le naturel de leur répartie.

Même si le film manque sûrement d'un peu de professionnalisme - ça n'est que le premier long-métrage d'Adam Leon, on se laisse prendre avec plaisir par son rythme et ses personnages. On passe un moment agréable dans un New York accueillant et au final, tant pis (tant mieux?) si la seule chose qui se passe bien, c'est le vol d'un bouquet de fleurs par Malcolm, avec la complicité de son amie, afin d'honorer l'anniversaire de sa maman... 

 

GIMME THE LOOT

Un film d'Adam Leon

En salles le 2 janvier 2013

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Société
Comment le NYPD se sert de Patrick Swayze pour rendre plus cools ses policiers
Vendredi 27 février 2015
En les obligeant à regarder une scène de Roadhouse. Oui.
9
Cinéma
VINCENT N'A PAS D'ECAILLES MAIS TELLEMENT DE CHARME.
Mercredi 18 février 2015
Le premier film de super-héros français est... super !
1
Cinéma
REALITE AUGMENTEE
Vendredi 13 février 2015
Réalité, le nouveau film de Quentin Dupieux le confirme en grand cinéaste surréaliste.
Cinéma
Italofous : les apprentis sorciers
Jeudi 29 janvier 2015
Vie et mort du modèle italien.
Livres
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les monstres
Mardi 20 janvier 2015
The Craignos Monsters - anthologie des monstres que le cinéma a créés.
Cinéma
L'art du look chez les Frères Coen
Mardi 20 janvier 2015
Les prochains présidents du jury à Cannes se sont toujours amusés à déguiser leurs héros.
Cinéma
Les Nouveaux Sauvages : vous êtes des animaux
Mercredi 14 janvier 2015
Cette comédie a quelque chose de follement jouissif et de cathartique.
Gonzo
Nova[Mix] Club #5 - NEUE GRAFIK / HORSE MEAT DISCO / CRACKBOY / SAN PROPER
Vendredi 27 février 2015
Compte-rendu d'une nouvelle soirée suspendue.
Société
Comment le NYPD se sert de Patrick Swayze pour rendre plus cools ses policiers
Vendredi 27 février 2015
En les obligeant à regarder une scène de Roadhouse. Oui.
Livres
La vague Post Punk
Jeudi 26 février 2015
"Post Punk', une histoire de la génération suivante.
Gonzo
On a fait la tournée du Fair
Jeudi 26 février 2015
Une virée dans la tournée du Fair.
Musique
Fakear, La Lune Rousse, live au Trianon
Mardi 24 février 2015
Une performance live du producteur immortalisée.
Cinéma
SNOW IN PARADISE: L'ENFER EST POUR LES GANGSTERS
Mardi 24 février 2015
Un polar social anglais change les règles pour passer de la religion de l'argent à Il était une foi.
Musique
Montpellier sous d'autres tropismes de création
Lundi 23 février 2015
Avec le festival Tropismes, à MTP y'a tout qui bouge.
1
Cinéma
Toute la musique de Wes Anderson
Mercredi 25 février 2015
Une playlist rassemble 172 titres qui font la bande originale du réalisateur.
Cinéma
SNOW IN PARADISE: L'ENFER EST POUR LES GANGSTERS
Mardi 24 février 2015
Un polar social anglais change les règles pour passer de la religion de l'argent à Il était une foi.
Cinéma
La bande-originale de Nicolas Jaar
Lundi 23 février 2015
Il a composé la bo d'un film arménien de 1969 - et c'est superbement poétique.
12
Cinéma
THINGS PEOPLE DO : L'AMERIQUE EN CRISE
Mercredi 18 février 2015
Un drôle de polar existentiel fait le bilan de la crise des subprimes.
9
Cinéma
VINCENT N'A PAS D'ECAILLES MAIS TELLEMENT DE CHARME.
Mercredi 18 février 2015
Le premier film de super-héros français est... super !
5
Cinéma
SPARTACUS & CASSANDRA : ENFANTS SUR LE FIL DE LA VIE
Mardi 17 février 2015
Si tous les chemins mènent aux Roms, ce beau docu pose un autre regard sur eux...
Cinéma
MAX & LENNY : L'AUTRE BANDE DE FILLES
Mardi 17 février 2015
Loin des Zones interdites, la virée dans la vie de deux ados marseillaises aère le "cinéma de banlieue"