ON AIR
En + grand
Société

Une plongée chez les jeunes des banlieues françaises

En images et en mots, "Une jeunesse française" raconte six ans aux côtés de la jeunesse des quartiers.

Un autre regard sur les jeunes de banlieue

« À25 ans, dans les quartiers, tu es déjà un ancien. » Dans cette constatation, lâchée par un jeune homme au détour d'une conversation, on comprend en filigrane cette autre normalité qui est celle des jeunes issus des quartiers populaires. Une réalité qui se déroule tout au long des 208 pages d’Une jeunesse française, livre documentaire signé Hervé Lequeux et Sébastien Deslandes.

De 2010 à 2016, le photographe et le journaliste ont suivi le quotidien de la jeunesse des quartiers populaires de France pour le raconter en mots et en images. D’Amiens à Marseille en passant par l’Île-de-France et la région lyonnaise, ils nous plongent dans l’intimité de ces « jeunes de banlieue », on y découvre leurs loisirs, leurs galères, leurs horizons, leurs frontières. Se dessinent aussi les contours d’un monde régi par des codes précis, mais que les deux auteurs ont pu pénétrer à force de persévérance, gagnant la confiance de certains pour être introduits au reste du quartier. Parfois, plusieurs mois d’approche ont été nécessaires pour commencer enfin à travailler, expliquent-ils :

Une jeunesse française

En résulte un portrait tout en nuances de cette jeunesse française, coincée dans un monde qui fonctionne en vase clos, s’en sortant à force d’inventivité et de débrouille, se serrant les coudes plus qu’elle ne se tire dans les pattes.  

Pour le Turfuroscope, Sébastien Deslandes et André Lequeux ont sélectionné 4 photos emblématiques de leur travail. 4 épisodes à réécouter ci-dessous.

Chômage, débrouille et fibre entrepreneuriale 

Saber, rencontré aux Mureaux, vend des sandwichs à la sortie des boîtes de nuit parisiennes. Comme lui, dans ces quartiers gangrénés par le chômage, beaucoup de jeunes tentent l'aventure entrepreneuriale, expliquent Sébastien et Hervé :

Chômage, débrouille et fibre entrepreneuriale

Trafics opportunistes et frontières symboliques 

Dans les quartiers Nord de Marseille, loin d'être tous dealers, les jeunes entretiennent un rapport plus complexe qu'il n'y paraît au trafic et l'économie souterraine. C'est le cas de ce groupe d'amis rencontrés dans le quartier du Mail : 

Trafic opportuniste et frontières invisibles

Femmes invisibles ?

Pas si sûr... Si les rues des cités sont profondément masculines, au cours de leurs 6 années de travail Hervé Lequeux et Sébastien Deslandes ont croisé de nombreuses jeunes femmes jouant un rôle actif dans leur quartier. Comme Wafa, croisée à la mosquée de Saint Etienne :

Des femmes pas si invisibles

Le quartier comme identité première

Pour cette dernière photo, retour à Clichy-sous-Bois où dans la chaleur d'un après-midi d'août, les gamins du quartier se rafraichissent à la bouche d'incendie façon Do The Right Thing. Une image qui dit aussi beaucoup de l'identité de ces jeunes profondément attachés à leur quartier : 

Le quartier comme identité première

 

Une jeunesse française de Sébastien Deslandes et Hervé Lequeux est paru aux éditions André Frère.

Les photographies sont exposées à Corbeil-Essonnes pour L’Oeil Urbain jusqu’au 21 mai, puis à Sète pour le festival Images Singulières du 24 mai au 11 juin 2017.

Visuels : © Hervé Lequeux

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Société
Facebook construit sa petite dictature OKLM
Lundi 29 mai 2017
Et c’est pas joli-joli.
Cinéma
Nova la Nuit au cinéma
Mercredi 24 mai 2017
Du cinéma, en nocturne.
Musique
Les Électropicales 2017 : l'émission complète !
Samedi 20 mai 2017
Armel Hemme et Camille Diao se sont rendus aux Électropicales, du 15 au 20 mai à la Réunion.
Société
À Toulouse, le FabLab festival attire aussi les entreprises
Vendredi 19 mai 2017
Bienvenue dans le bazar organisé du FabLab festival.
Musique
Le Festival Yeah! vu de l'intérieur
Mardi 16 mai 2017
Bienvenue dans la plus grosse fête de village française.
Société
Un rapport signale les violences subies par les enfants migrants à Calais
Vendredi 12 mai 2017
Un rapport signale les violences policières et civiles subies par les enfants.
Société
Facebook construit sa petite dictature OKLM
Lundi 29 mai 2017
Et c’est pas joli-joli.
Société
Festival Chahuts @ Bordeaux.
Dimanche 28 mai 2017
A défaut de Bastille, prenons donc la parole. @ Divers lieux, Bordeaux, du 14 au 17 juin.
Société
Les enfants seraient la meilleure solution aux fake news
Lundi 22 mai 2017
Mais pas ceux de Vanessa Burggraf.
Société
À Toulouse, le FabLab festival attire aussi les entreprises
Vendredi 19 mai 2017
Bienvenue dans le bazar organisé du FabLab festival.
Société
Pourquoi Cannes est-il si blanc ?
Jeudi 18 mai 2017
#CannesSoWhite