ON AIR
En + grand
Musique

Attrapez vos survêts, le gabber est de retour

Casual Gabberz sort la compilation “Inutile de fuir” et retrace l'histoire du mouvement.

Attrapez vos survêts, le gabber est de retour

Dans le Turfuroscope, Camille Diao s’intéressait récemment à un genre musical doublé d’une culture qu’on pensait tous les deux en voie de disparition : le gabber. Elle a tendu le micro à Casual Gabberz, un collectif parisien qui organise des soirées hardcore à Paris depuis plusieurs années. Von Bikrav, Paul Seul, Aprile et Claude Murder participent au renouveau du gabber, qui a connu ses heures de gloire dans les années 1990.   

Casual Gabberz - La naissance du mouvement gabber

Le gabber est né en Hollande à la fin des années 1980. “À la base le mot gabber, c’est de l’argot qui veut dire ami, ‘mon pote’. La Gabber House, qui était donc la house des gabber, était jouée dans les clubs de Rotterdam.” Et les membres de Casual Gabberz de raconter que cette “techno accélérée” est influencée par les villes industrielles, les docks de Rotterdam en particulier.  

Le collectif raconte la naissance du mouvement, le dress code (une prédilection pour “Australian, une marque de sportswear de luxe italien”) et les danses associées au mouvement. Parmi celles-ci, le hakken, dont on vous parlait déjà lors d'une interview avec La Horde sur la danse post-internet.

Après sa naissance le gabber a donné lieu à “plein de sous-chapelles et de sous-courants, qui d’ailleurs se détestent entre eux”, nous explique-t-on chez Casual Gabberz. Le mouvement s’est également étendu en Europe : depuis les Pays-Bas jusqu’en Allemagne, en Belgique, en Suisse, en Autriche, en France aussi.

Et pour les images (et les survêts années 90), c'est ici.

Renaissance du gabber

Par internet, ou encore par le rap, les membres de Casual Gabberz ont redécouvert le gabber qui se traînait, après les années 2000, une image un brin ringarde. En effet, hip-hop, rap, trap et dubstep vont allègrement “piocher dans des sonorités plus dures, parfois directement du gabber”.

Les membres de Casual Gabberz se rencontrent après avoir tous découvert ou redécouvert le gabber d’une manière ou d’une autre, et décident d’organiser des soirées, “pour remettre la musique au centre”. 

À l'époque à Paris, il y a quatre ou cinq and, les gens sortaient vachement pour se montrer. T’étais là parce qu’il fallait l’être et tu te posais plus la question. (…) Quand tu vas dans une soirée gabber, à part parler dans l’oreille de ton pote à côté, et c’est pas très agréable, t’y vas pour la musique.” 

Casual Gabberz - Le renouveau du gabber

Depuis, les gabbers parisiens se sont réapporprié la musique, le style, le look, les danses. “Ils ne ressemblent pas du tout aux gabbers hollandais par exemple”, analyse le collectif.

Inutile de fuir

Casual Gabberz vient de lancer Casual Gabberz Records et sort sa première compilation, Inutile de fuir. Un concentré d’artistes de tous horizons, sélection parfois surprenante qui reprend les codes du gabber pour. Parmi eux, Panteros 666, Voiron, Orgasmic, ou encore L.O.A.S. Une compil qui constitue également la B.O. d'un film à visionner par ici.

Casual Gabberz - Inutile de fuir

Tous se sont prêtés au jeu. Les puristes du gabber regardent parfois comme des impostures ces “hybridations d’hybridations” que sont les sous-genres nés de différentes traditions musicales. Chez Casual Gabberz, on comprend cette “peur des arrivistes" tout en espérant à terme à "un vrai mariage avec la scène hardcore.”

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Cinéma
« Les sauteurs » : le quotidien des migrants à la 1ère personne
Mardi 28 mars 2017
Wagner, Siebert, ou Sidibé ? Qui est vraiment le réal de ce docu d'exception ?
Société
L'Afrique recherche activement ses nouveaux Snowden
Vendredi 24 mars 2017
Dakar est la nouvelle capitale des lanceurs d'alerte.
Société
Il y a urgence climatique et tout le monde s’en fout
Jeudi 23 mars 2017
Mais pas d'inquiétude, Jacques Cheminade est là pour nous sauver.
3
Société
C'est quoi le problème de Youtube avec l'homosexualité ?
Mercredi 22 mars 2017
Cachez-donc ce coming out que Youtube ne saurait voir.
Cinéma
« Fantastic Birthday » : s'éveiller pour devenir adulte
Mercredi 22 mars 2017
Avec Rosemary Myers, entretien autour de l'une des comédies du Printemps.
Musique
Little Simz + Sônge @ Paris
Mardi 28 mars 2017
Les Femmes se Mêlent de la soirée du 30 mars à la Gaîté Lyrique
Musique
Noura Mint Seymali + Speed Caravane + Islam Chipsy & Eek @ Aubervilliers
Mardi 28 mars 2017
Concert de clôture du festival Banlieues Bleues, à l'Embarcadère le 31 mars
Musique
Konono n°1 @ Villeneuve-la-Garenne
Lundi 27 mars 2017
Le Virtuoz Club du likembé : manifeste congolais vendredi 31 mars
Musique
Les Noces Félines @ Reims
Lundi 27 mars 2017
Faisons vibrer les vieilles pierres au Palais du Tau, les 31 mars et 1er avril
4
Musique
Flavia Coelho @ Châteauneuf-de-Gadagne
Lundi 27 mars 2017
Reggae et ragga près d'Avignon à l'Akwaba, samedi 1er avril
Musique
Sait-on encore profiter des clubs ?
Lundi 27 mars 2017
À Glasgow, un black-out pour changer les mentalités.
Musique
Le classique de Biggie, Life after Death a 20 ans...
Lundi 27 mars 2017
Une magnifique mixtape rend hommage au disque.