ON AIR
Et j'y vais
Gonzo

La course de désorientation Vol°2

La déambulation nocturne surprise des auditeurs de Nova le 14 janvier 2017.

La course de désorientation Vol°2

Le mois dernier avait lieu la course de désorientation vol. 2 de Radio Nova. Le principe est toujours le même : un marathon nocturne surprise pour 4 auditeurs en compagnie d’une partie de l’équipe de Nova.

Une déambulation du soir jusqu’au petit matin sur des évènements dont la radio est partenaire ou dans des lieux que Nova affectionne tout particulièrement, avec une petite surprise ou une exclu à chaque étape.

Promesse volontairement évasive de départ : « le circuit comprend un before quelque part, une soirée ailleurs, et deux ou trois afters à d'autres endroits avec une multitude d’étapes insolites entre-temps. On ne vous donne pas plus de détails mais on peut vous dire qu’il y aura des surprises, quelques coups à boire gratos et que l’on risque de se coucher très tard… » 

Cette année, Inès, Romain, Manuella et Yoann, quatre (plus ou moins fidèles) auditeurs de Nova se sont fait perdre par la Nova-Team à travers 8 lieux de la capitale.

Retour sur ce marathon nocturne de danse, de gastronomie dans une barquette en polystyrène, de brassage de culture, de houblon et d’ébriété festive ce samedi 14 janvier de 20h à 6h du mat’.

 

Étape 1 : le toit du Generator 

Le rendez-vous est donné à toute cette petite équipe, place du Colonel Fabien, devant le Generator Hostel, genre d’auberge pour une jeunesse internationale CSP+ plutôt fétarde, qui a un faible pour les chambres joliment design-ées et les rooftops sur lesquels on boit des cocktails (dont les ingrédients seraient listés de manière prosaïque).

 

Justement c’est sur un magnifique toit-terrasse avec une vue grandiose sur le Sacré-Coeur que toute l’équipe doit se retrouver. Le programme de la soirée est tenu secret, même pour la plupart des membres de la Nova team. 

 

Étape 2 : Un concert à 360° à La Gaité Lyrique 

8 étapes en une soirée, ça reste une course donc pas le temps de niaiser, d’autant plus qu’un concert vient de commencer à La Gaité Lyrique. En plus d’être dotée d’une des meilleures acoustiques de la Capitale, la salle de concert de la Gaité est également équipée d’un système de projection hors-pair. Ça tombe plutôt bien, car The Geek x VRV en live 360° avec son band de cuivres exploitent au maximum les capacités ce lieu dédié à la culture numérique.  

 

Étapes 3 & 4 : Se perdre dans les couloirs de service entre SALÒ et le Silencio

Il est déjà 22h30, on est à la bourre. Un kilomètre à pied jusqu'au Salo (ex-Social Club) où l’on est attendu pour visiter, regarder, danser autour de la rétrospective Larry Clark.

Au-delà du côté un peu « arty » de ce nouveau lieu, nous avons tous été agréablement surpris par l’ambiance et la bonne humeur de ce beau sous-sol, sali avec goût.

Petite surprise sur le dancefloor avec une bande de breakers sortie de nulle part, battles improvisées et pintes de cocktails diablement efficaces.

Lucie, notre hôte, emmène ensuite notre petit gang jusqu’à un ascenseur de service direction le Silencio encore à moitié désert à ce stade de la nuit. L’équipe envahit la piste de danse pour quelques minutes et après quelques acrobaties finement chorégraphiées, le convoi repart en direction de la Radio Nova (Etape 5) pour une visite express des studios et de la belle verrière de nuit.    

 

Étape 6 : Le bureau de l’inspecteur du Badaboum 

Le sixième rendez-vous se situe à 300 mètres des locaux de la radio, au Badaboum. Les voisins chez qui Nova pose son studio itinérant 3 fois par mois pour les Nova[Mix]Club du vendredi soir. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore Le Badaboum, le lieu est constitué d’un bar à cocktails, d’un club, d’un appartement privé, mais pas que... 

Peu de chanceux ont déjà eu la chance d’y avoir mis un pied mais il existe (encore) une pièce secrète réservée aux événements « spéciaux ». Il s’agit du cabinet de l’inspecteur. Finement décoré et doté du plus beau fumoir de tout Paris, on observe... Un shot et c’est reparti pour un long voyage en taxi.  

 

Étape 7 : La Wet For Me @ La Machine du Moulin Rouge 

Le plan initial était une étape préliminaire au très mignon Bar à Bulles situé au dernier étage de La Machine du Moulin Rouge, géré par l’équipe de Sinny & Ooko qui s’occupe également de la REcyclerie et du Pavillon des Canaux. Malheureusement notre folie boulimique de visites en tous genres et les embouteillages nocturnes (oui oui !) ont eu raison de notre programme et on loupe le coche pour cette précieuse étape.

Qu’à cela ne tienne, on passe directement par l’entrée publique de La Machine (comme tout le monde) pour la Wet For Me où l’on retrouve Débruit en live dans la Chaufferie.

Si vous ne connaissez pas les productions de ce Breton d’origine, son dernier live en Nuit Zébrée est à retrouver ici —-> http://bit.ly/2kVLvPD 

Les Wet For Me ce sont les soirées folles des filles de Barbi(e)turix. Depuis 13 ans le collectif fracasse les stéréotypes et bouscule la culture féminine et lesbienne à travers son site internet, son fanzine et surtout ses soirées !

Au programme de celle-ci aux côtés de Débruit : LouisahhhCharlotte de WitteRag & Raptor.

 

Étape 8 : Danser jusqu’à la mort à la Mona @ La Bellevilloise

Il est bientôt 4h et une ultime étape attend notre équipe de barathoniens. Le dernier rendez-vous se trouve dans un lieu dont l'histoire est intimement liée avec Nova. La Bellevilloise, c’est cette antre sur 3 niveaux qui surplombe fièrement Ménilmontant. Première coopérative de Paname, ce lieu chargé d’histoire reste notamment notre écurie de prédilection pour accueillir les Nuits Zébrées parisiennes. Mais ce samedi 14 janvier tard dans la nuit, c'était la house music de la Mona qui était à l'honneur dans le Club et le Forum de La Bellevilloise avec BrawtherHugo LXNick V, DJ André et  Alex DJ-a

La Mona secoue les nuits d'abord parisiennes (et désormais européennes) depuis quelques années : le renouveau de la ballroom scene, c'est eux notamment. Conciliant house music et voguing ou waacking avec un sacré savoir-faire, ces soirées sont désormais bien connues dans la capitale. 1500 danseurs au compteur rien que pour cette dernière soirée.

Qu'importe l'arrivée tardive et l'état d'ébriété collectif relativement avancé de notre crew, on reste très attentif à l'historique et aux anecdotes racontés par Lexoo, notre guide et membre de Mona. 

 

On fera évidement la fermeture de la soirée et l'histoire ne dira pas si tout le monde est allé se coucher directement après cette dernière étape.

La course de désorientation en quelques chiffres :
 

- 10h de fête (au moins)

- 8 étapes

- 21km parcourus dans Paris

- 64 shots ingérés

- 17 sms du type « vous êtes où ? », « devant à droite de la scène, 3eme poteau en partant du fond » 

 

Merci à nos partenaires d'avoir joué le jeu pour nos auditeurs : 

Charlotte Perget, Neel Tordo et Samuel Ray pour le Generator Paris

Tristan Mauveaux et Laure Vergne pour La Gaité Lyrique

Timothée Nicot, Mathilda Meerschart et Lucie Simoen pour Salo et le Silencio

Aurelien et Mathilde pour le Badaboum

Rag, Nicolas Peigné, Aurélien, Marine Laurent, Julia, Gabriela Guinard pour le Bar à Bulles, La Machine du Moulin et la soirée Wet For Me

Charlotte, Lexoo et Nick V pour la Mona à La Bellevilloise

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
2
Musique
Flavia Coelho @ Châteauneuf-de-Gadagne
Lundi 27 mars 2017
Reggae et ragga près d'Avignon à l'Akwaba, samedi 1er avril
Musique
Grèn Sémé @ Paris
Lundi 27 mars 2017
Rendez-vous réunionnais sur la scène du New Morning mardi 28 mars
1
Musique
Flox @ Paris
Samedi 25 mars 2017
Avec Meylo en première partie, à La Maroquinerie samedi 1er avril
3
Musique
Thundercat @ Paris
Samedi 25 mars 2017
Pas sûr que vous retombiez sur vos pattes, jeudi 30 mars au Trabendo
Arts
Italissimo @ Paris
Vendredi 24 mars 2017
Le festival met à l'honneur la culture italienne, du 29 mars au 2 avril dans divers lieux
1
Arts
Italissimo @ Paris
Vendredi 24 mars 2017
Le festival met à l'honneur la culture italienne, du 29 mars au 2 avril dans divers lieux
Musique
Otis Stacks + John Milk @ Paris
Jeudi 23 mars 2017
Gagnez plein de soul au Nouveau Casino jeudi 30 mars à 20H
Musique
Noura Mint Seymali + Speed Caravane + Islam Chipsy & Eek @ Aubervilliers
Mardi 28 mars 2017
Concert de clôture du festival Banlieues Bleues, à l'Embarcadère le 31 mars
Musique
Konono n°1 @ Villeneuve-la-Garenne
Lundi 27 mars 2017
Le Virtuoz Club du likembé : manifeste congolais vendredi 31 mars
Musique
Les Noces Félines @ Reims
Lundi 27 mars 2017
Faisons vibrer les vieilles pierres au Palais du Tau, les 31 mars et 1er avril
2
Musique
Flavia Coelho @ Châteauneuf-de-Gadagne
Lundi 27 mars 2017
Reggae et ragga près d'Avignon à l'Akwaba, samedi 1er avril
Musique
Grèn Sémé @ Paris
Lundi 27 mars 2017
Rendez-vous réunionnais sur la scène du New Morning mardi 28 mars
1
Musique
Flox @ Paris
Samedi 25 mars 2017
Avec Meylo en première partie, à La Maroquinerie samedi 1er avril
3
Musique
Thundercat @ Paris
Samedi 25 mars 2017
Pas sûr que vous retombiez sur vos pattes, jeudi 30 mars au Trabendo
Gonzo
Le Dub Camp : festival du dub par excellence
Mercredi 20 juillet 2016
Mais aussi du sound system et sa culture. On vous raconte.
Gonzo
On y était : les 3 éléphants, festival gracieux, c'est promis !
Lundi 30 mai 2016
Ce week-end, la ville de Laval recevait le festival de musique Les 3 éléphants pour trois jours de concerts.
1
Gonzo
C'était la course de désorientation du 12 décembre
Mercredi 13 janvier 2016
Retour sur les étapes du marathon nocturne offert à deux auditeurs de Radio Nova.
Gonzo
Svrf Pvnk Invitational 2015 @ Somewhere dans les Landes....
Vendredi 02 octobre 2015
Beach Party et Wipe Out A Go Go @ Seignosse, vendredi 2 et samedi 3 octobre
Gonzo
J’ai survécu à l’Outlook Festival !
Jeudi 17 septembre 2015
6 jours d’immersion dans le plus british des festivals croates.
Gonzo
On y était : Roskilde Festival, le petit Burning Man du Nord
Mardi 07 juillet 2015
4 jours au sein du plus grand festival de Scandinavie
Gonzo
Stambeli au théâtre de poche du kef tunisie
Vendredi 29 mai 2015
La Voix est Libre - Le Chantier en Tunisie