ON AIR
En bref
Livres

L’Amour Editions : livres objets et expérimentations formelles

Le Turfuroscope continue son exploration du monde de l’édition contemporaine.

L’Amour Editions :

Vendredi 10 février, le Turfuroscope continuait d’explorer le monde de l’édition contemporaine. 

Après les toutes jeunes Editions Goutte d’Or, et leur littérature d’immersion, changement complet de registre avec L’Amour Editions, un collectif formé en 2012 par 12 étudiants en art rencontrés à l’Ecole Estienne à Paris et rassemblés autour d'un amour commun pour le fanzine. Depuis, ils ont continué leurs parcours respectifs dans de grandes écoles d'art à Paris, Bruxelles, Strasbourg, Angoulême ou encore en Amérique Latine. Mais une fois par an, ils se retrouvent pour éditer ensemble une production commune - faire L'Amour à 12 quoi.

J'ai rencontré deux membres du collectif : Hugo Ruyant et Maxime Sabourin, au Paris Print Club, l’atelier de sérigraphie où sera tiré l'Amour #3. Présentations.

L'Amour Editions 1
 

Sous le label « L'Amour » sont donc édités des livres-objets, projets composites entre illustration, narration et expérimentation formelle. Des tirages limités, une diffusion avec les moyens du bord : L'Amour s'inscrit dans le monde merveilleux de la micro-édition indépendante. A quoi ressemble cette scène aujourd'hui ? Vers où se dirige-t-elle ? J'ai posé la question à Maxime et Hugo.

L'Amour éditions : le futur de la micro-édition

Le 3ème numéro de L'Amour est en pleine construction : il sortira cette année et s'article autour d'un thème unique : les Jeux Olympiques. Un projet financé sur Kiss Kiss Bank Bank et réalisé de manière tout aussi artisanale que les premières publications, comme l'expliquent les deux accolytes.

L'Amour éditions : et la suite ?

De nouvelles histoires d'édition et de livres d'aujourd'hui à venir très bientôt dans le Turfuroscope - en attendant, vous pouvez suivre les aventures de l'Amour par ici !

http://lamoureditions.tumblr.com/ 

Visuel : (c) DR

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Musique
Un ticket avec... Kumisolo
Jeudi 22 juin 2017
La plus parisienne des chanteuses japonaises se raconte le long de la ligne 8 du métro parisien
Livres
Les Éditions Éditions : le livre expérimental
Jeudi 08 juin 2017
Le Turfuroscope continue son exploration du monde de l’édition contemporaine.
Livres
Les Editions Goutte d’Or : littérature d'immersion
Lundi 06 février 2017
Présentations ce vendredi dans le Turfuroscope.
Société
Et toi, tu votes quoi ?
Mardi 20 décembre 2016
Des histoires de dépucelage électoral dans le Turfuroscope.
#_!!@?\
Des leaders de la robotique veulent interdire les robots tueurs
Lundi 21 août 2017
À quand une interdiction de Donald Trump ?
Musique
Comment le piratage pollue l’industrie musicale nigériane
Lundi 21 août 2017
À Lagos, les musiciens paient pour se faire entendre.
Musique
Funk & prosecco
Lundi 21 août 2017
Deux perles de funk italienne exhumées.
Livres
Pop Philosophie
Vendredi 18 août 2017
Super héros et concepts.
#_!!@?\
La radio fantôme russe qui émet toute seule depuis 1982
Vendredi 18 août 2017
Personne ne sait à qui elle appartient.
Musique
Après Charlottesville, Spotify lance la chasse aux ‘hate bands’
Vendredi 18 août 2017
En supprimant les groupes racistes de sa plateforme.
Livres
Pop Philosophie
Vendredi 18 août 2017
Super héros et concepts.
Livres
Mémoires de tatoués
Jeudi 17 août 2017
L'histoire des tatouages de la fin du XIXe au début du XXe siècle.
Livres
Eric Maneval, Retour à la nuit
Mardi 08 août 2017
Et si le tueur recherché par la police et les médias vous avait sauvé la vie dans votre enfance ?
3
Livres
Richard Price, The Whites
Mardi 08 août 2017
The Whites signe le retour au sommet d’un maître du roman noir américain
3
Livres
Robert McLiam Wilson, Eureka Street
Mardi 08 août 2017
Encensé, enchanté, honoré : un livre à ne pas rater
Livres
Science-Fiction Parisienne ?
Mardi 01 août 2017
La France a ses grands noms .
3
Livres
Jane Austen, Orgueil et préjugés
Vendredi 28 juillet 2017
Austen ? « La plus grande femme écrivain que nous ayons.» – Virginia Woolf