ON AIR
En bref
Cinéma

“Qu’est-ce qu’on attend ?” Un docu pose la bonne question

Ungersheim, l’exemple d’une ville qui a réussi sa transition énergétique.

“Qu’est-ce qu’on attend ?” Un docu pose la bonne question

Qu’est-ce qu’on attend ? C’est Marie-Monique Robin qui vous le demande, dans le titre de son nouveau documentaire. Aujourd’hui dans les salles obscures, Qu’est-ce qu’on attend ? dépeint le quotidien d’un petit village alsacien en pleine transition énergétique. 

La question mérite d’être posée. Qu’est-ce qu’on attend, au fait, pour reproduire le modèle d’Ungersheim ? 2 200 habitants, 13 kilomètres carrés et la première place du classement mondial des villes en transition. Ungersheim a entamé la sienne sans rien demander à personne, il y a sept ans déjà, sous l’impulsion d’un maire qui s’est refusé à rester les bras croisés face au changement climatique.

En 2009, la commune, située à une vingtaine de kilomètres au Nord de Mulhouse met en place un programme de démocratie participative intitulé “21 actions pour le 21ème siècle”. Éducation, alimentation, travail, habitat, monnaie… La vie quotidienne des habitants a été totalement chamboulée par ces propositions. Cette transition poursuit plusieurs buts: l’autonomie intellectuelle et énergétique, et la souveraineté alimentaire. En clair, vivre mieux, produire localement, préparer l’avenir, “l’après-pétrole”.

Aujourd’hui, Ungersheim se chauffe et s’éclaire avec une énergie qu’elle génère elle-même à l’aide de panneaux solaires et d’éoliennes. Elle produit et consomme localement ses aliments, et les enfants vont à l’école en calèche. Avec un cheval.

Dans la lignée des Transition Towns

Cette initiative s’inspire du mouvement des Transition towns initié au Royaume-Uni. Totnes, une ville du Sud de l’Angleterre, est la première transition town a avoir vu le jour en Europe, dès 2005. Le mouvement se développe depuis lors sous la houlette bienveillante de Rob Hopkins, un enseignant en permaculture. Il qualifie la transformation d’Ungersheim d’“unique au monde”, comme le rapporte transitionfrance.fr.

Pour observer ces évolutions, Marie-Monique Robin a passé l’année 2015 aux côtés des habitants d’Ungersheim. Dans la lignée du Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion (2015), elle en a fait un film qui met en valeur les solutions, plutôt que les problèmes. Sans culpabiliser son public, elle l’encourage, lui propose des alternatives. Comme le rapporte FranceTVinfo, le documentaire était initialement destiné à la télévision. France 3 Alsace le diffusait en mai dernier. Mais devant la richesse des témoignages, Marie-Monique Robin a décidé d’en faire un long métrage pour le cinéma, entièrement narré par les habitants de la commune. 

Un docu autoproduit et citoyen

La réalisatrice a une quarantaine de documentaires à son actif, produits pour la télévision. Elle a longtemps travaillé sur des sujets polémiques tels que les violences faites aux femmes, la pédophilie, la torture aux États-Unis, ou le trafic d’organes. Elle se considère volontiers comme une lanceuse d’alerte et revendique un journalisme indépendant.  

En 2012, elle fonde M2R Films, pour produire ses créations. Une “maison de production citoyenne”, comme elle l’appelle. Par ce biais, elle entend “développer une relation différente avec le public, en l’associant à la genèse et au développement” de ses films, “pour que ceux-ci jouent pleinement leur rôle d’outil d’information et d’éveilleur de conscience”. 

(Photo: Wikipedia/Fhalken)

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Musique
D’Angelo dévoile trois remixes inédits issus de la réédition de « Brown Sugar »
Jeudi 24 août 2017
Pour célébrer les 22 ans de son premier album solo.
Musique
« Czech One », le nouveau track obscur de King Krule
Mercredi 23 août 2017
Son dernier projet sous cet alias sortait en 2013.
Musique
Le premier album entièrement produit par une AI est sorti
Mardi 22 août 2017
Pour l’instant, c’est mauvais.
Musique
Une playlist de classiques house oubliés
Mardi 22 août 2017
Avec Derrick Carter, Daniel Wang ou encore Robert Owens.
Cinéma
« 24 Hour Party People » : le Manchester 77-97 en images
Mercredi 26 juillet 2017
Arte rediffuse le film culte pendant 48h. Immanquable.
Cinéma
Le Diago en plein air @ Montpellier
Lundi 03 juillet 2017
Cinéma d’été à hTh Domaine de Grammont du 6 au 9 juillet 2017
Cinéma
« Le Cabinet du Docteur Caligari » : expressionnisme allemand, art récurrent
Lundi 03 juillet 2017
Le chef-d’oeuvre ressort en coffret DVD.
1
Cinéma
Le Diago en plein air @ Montpellier
Vendredi 30 juin 2017
Cinéma d’été à hTh Domaine de Grammont du 6 au 9 juillet 

Cinéma
Avant-Premières #2 @ Paris
Mercredi 28 juin 2017
Des films jamais vus ou presque du 05 au 11 juillet dans les salles du CIP
Cinéma
Lino Brocka, l’indomptable
Mardi 27 juin 2017
Manille, les bidonvilles, les Philippines.