ON AIR
Et j'y vais
Société

Des personnes réfugiées vous font découvrir leur cuisine

Les cuistots migrateurs proposent des plats confectionnés par des personnes réfugiées

Des personnes réfugiées vous font découvrir leur cuisine

 

Il y a quelques jours, nous vous évoquions en détails l'initiative new-yorkaise Eat Offbeat, une start-up qui permet à des réfugiés de vendre les plats qu'ils ont concoctés selon les recettes de leur pays d'origine. Aujourd'hui, on vous parle de son équivalent français, Les cuistots migrateurs. Le concept a été lancé en février dernier par Louis Jacquot et Sebastien Prunier, qui se sont rencontrés alors qu'ils faisaient leurs études à l'école de commerce de Rouen. Après quatre années passées dans la finance pour Sebastien, et le marketing pour Louis, les deux hommes décident de monter un projet qui les touche particulièrement, où la cuisine serait le médium pour faire du bien. 

Octobre 2015. La France est alors en pleine crise des migrants depuis plusieurs mois. Sans même connaitre leur homologue américain, Louis et Sébastien se disent qu'il y a quelque chose à faire : l'idée des Cuistots migrateurs est née. Le projet fonctionne selon un principe de réciprocité et s'articule autour de deux motivations : d'abord, l'envie de défendre une cuisine sous-représentée, diverse, authentique. Et ensuite, la possibilité de valoriser un savoir-faire, d'aider des gens en difficulté à s'insérer socialement, de faire des rencontres. Louis et Sebastien essayent d'ailleurs un maximum que le cuisinier puisse être présent lors des évènements. Les discussions s'engagent autour d'un mezze syrien - ensemble de plats, du houmous aux feuilles de vigne farcies-, d'un Konda Kavum, dessert emblématique du Sri Lanka, ou une crêpe traditionnelle d'Erythrée, l'injera. 

 

 

Les cuistots migrateurs proposent des prestations réalisées par des réfugiés ayant obtenu leur statut, et qui peuvent donc travailler en toute légalité. Ils les rencontrent avec l'aide d'associations comme Terre d'Asile ou Singa. Aujourd'hui, Les cuistots migrateurs sont trois, un Syrien, un Iranien et un Sri Lankais, mais l'équipe va s'agrandir très prochainement. Pour l'instant, les cuistots vadrouillent en tant que traiteurs (au Festival du film des droits de l'homme, à la soirée hommage à Remy Kolpa Kopoul au Petit Bain), mais l'idéal serait qu'un jour ils aient leur propre restaurant. Nous verrons ce qu'il advient dans les prochains mois. 

 

Les Cuistots migrateurs ont leur site internet (en construction) et une page Facebook

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Musique
[WZV]
Mercredi 24 mai 2017
Le 26 mai au Poste à Galène
Livres
[Claude McKay]
Mercredi 24 mai 2017
Portrait d'un des pionniers de la littérature afro-américaine
Musique
Les Jeudis Arty #9 @ Paris
Mercredi 24 mai 2017
De l'art contemporain pour tous : vivement jeudi 1er juin dans le quartier du Marais
1
Musique
Cody ChesnuTT @ Paris
Mardi 23 mai 2017
L'avant et l'après The Seed 2.0, samedi 27 mai au Point Éphémère
9
Musique
Seu Jorge @ Paris
Mardi 23 mai 2017
L'artiste reprend le répertoire de Bowie qu'il avait déjà chanté pour Wes Anderson, mercredi 31 mai à l'Olympia
4
Musique
Hors Série #2 @ Saint-Quentin-en-Yvelines
Mardi 23 mai 2017
Poussez la nuit, poussez la découverte, dimanche 04 juin 2017
Musique
Le Tout-Puissant Orchestre Poly-Rythmo @ Blanc-Mesnil
Mardi 23 mai 2017
La suite de la tournée des incroyables béninois, ce mercredi 24 au Deux-Pièces Cuisine
Société
Les enfants seraient la meilleure solution aux fake news
Lundi 22 mai 2017
Mais pas ceux de Vanessa Burggraf.
Société
À Toulouse, le FabLab festival attire aussi les entreprises
Vendredi 19 mai 2017
Bienvenue dans le bazar organisé du FabLab festival.
Société
Pourquoi Cannes est-il si blanc ?
Jeudi 18 mai 2017
#CannesSoWhite
Société
Trois associations LGBT portent plainte pour « génocide » contre la Tchétchénie
Mardi 16 mai 2017
Que quelqu'un briefe Emmanuel Macron, ça devient urgent.
Société
D'où Je Viens, poser les questions que vous avez toujours voulu poser à vos pare
Vendredi 12 mai 2017
On vous invite à le faire, en studio, dans nos locaux.