ON AIR
Mardi 28 Avril 2015
J'ai dû m'en aller, partir, bifurquer, j'ai dû m'évader, j'ai dû m'enfuir, j'ai dû partir, j'ai dû m'éclipser
En + grand
Gonzo

Nova à Minnéapolis à la découverte du street art responsable

Minnéapolis, Janvier 2014 - -21°C.

Hottea For Cold Winter, le street art responsable

 

Si je vous propose un plan « thé et tricot », j’imagine que vous allez arrêter de lire parce que d’avance ça ne sent pas le frais cette affaire. Je vous rassure vous pouvez rester, l’artiste que je suis allée rencontrer à Minnéapolis ne fait pas dans la naphtaline mais dans l’art et plus exactement le post-graffiti. Son nom c’est Hottea et sa particularité c’est le « Yarn-Bombing ». Autrement dit, il tague son nom avec du fil à tricoter.

La laine comme moyen d’expression, on connait. Une certaine Magda Sayeg rhabille le mobilier urbain à l’aide de gaines tricotées in situ depuis près de 10 ans.

De Houston sa ville natale à Austin son nouveau QG, Sayeg fédère autour d’elle toute une galaxie de tricot-graffeurs. Aujourd’hui ces yarn-bombers marquent les villes du monde de leur empreinte. Poteaux électriques, monuments, transports en communs ou encore bancs publics, ils revisitent les villes en couleurs et en tissage.

 

Pour en revenir à Hottea, son truc à lui c’est le lettrage plus que le crochet. Une passion qui lui vient de son passé de graffeur et sa formation en design graphique. Après des années à jouer aux gendarmes et au voleur, Eric Rieger qui n’est pas encore Hottea, range les bombes aérosols et les troquent pour des pelotes de laines.

Ca peut paraître un peu lâche mais après deux décharges de Tazer, des comparutions devant le juge et un petit passage par la case prison, je défie quiconque de continuer la lutte pour l’amour de l’art ! A l’époque, il n’a jamais entendu parlé de yarn-bombing et développe sa touch sur les grillages de Minneapolis. « Non-destructive-art » devient son nouveau crédo et effectivement, la police n’y trouve plus rien à redire. Vous me direz, un type avec des pelotes de laine de toutes les couleurs devant un grillage c’est beaucoup moins accrocheur comme promesse, en terme de vandalisme.

 

Mais comme si le démon de la transgression n’avait pas totalement quitté son corps, Hottea m’invite à tenter une toute nouvelle expérience : Yarn-bomber chez Home Depot et Menards. Deux magasins de bricolage ouvert 24h sur 24 (on est aux Etats unis ou pas ?) qui forcément ont des panneaux de grillage à vendre. A première vue, ça sent le roussi, je me vois déjà répondre à l’accusation de vandalisme devant un juge version Phillip Banks. Qu’à cela ne tienne, je ne reviendrais pas à Minnéapolis de si tôt et puis, ce soir là, les températures avoisinent les -30°C. Polar Vortex est parmi nous, je chauffe mes gants et ma chapka et « Roll Camera ! 

 

 
 Dans le même registre Galerie de Magda Sayeg 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Arts
Les musées à ciel ouvert
Mardi 28 avril 2015
Galerie : quand le street art libère des toiles oubliées par les musées.
Société
Sauvons la rue Dénoyez
Mardi 31 mars 2015
Rendez-vous à 14h pour empêcher la Mairie de tout raser.
Arts
Thomas Schlesser, vu par Ella & Pitr
Mardi 24 mars 2015
Les street artists ont tenu leur promesse, ils ont représenté notre journaliste en immense, et c'est inouï.
Gonzo
Le prometteur festival Le Bruit De La Ville a fermé ses portes
Jeudi 19 mars 2015
La deuxième édition se tenait le week-end dernier.
Musique
Youssoupha parrain du festival Le Bruit De La Ville
Samedi 14 mars 2015
Il a lancé le festival avec une masterclasse jeudi soir à Sciences Po.
#_!!@?\
Space Invader dans l'espace
Jeudi 12 mars 2015
Le street artist vient d'installer un oeuvre au sein de la station spatiale ISS.
17
Société
Un street-artiste agressé pour avoir prôné un message de paix…
Mercredi 04 février 2015
Nova soutient le street-artiste Combo.
Livres
Sexe spéculatif et BD design
Lundi 27 avril 2015
Du cul dans un style industriel ?
2
Musique
Rencontre avec Loukoko
Vendredi 24 avril 2015
Tendons l'oreille vers sa chillwave éthérée et légèrement désenchantée.
Livres
Le Glamrock, père du punk rock ?
Jeudi 23 avril 2015
Un mouvement à réviser.
Société
Sauvés de la Telebasura !
Jeudi 23 avril 2015
Comment les Espagnols occupent-ils leur temps libre depuis la crise ? En regardant la télévision si l'on en croit les études récentes.
2
Cinéma
"Le Challat de Tunis", autopsie d'une société
Mercredi 22 avril 2015
Le film interroge une société toute entière sur la place des femmes.
#_!!@?\
La migration farfelue des animaux empaillés du musée de Bergen
Vendredi 17 avril 2015
Une série photographique avec des animaux hors situation.
Gonzo
Le Carpe Diem de Tunisie - Gammarth La Marsa
Jeudi 16 avril 2015
Carpe Diem : Cueillir le jour présent sans trop se soucier de demain
Gonzo
Le Carpe Diem de Tunisie - Gammarth La Marsa
Jeudi 16 avril 2015
Carpe Diem : Cueillir le jour présent sans trop se soucier de demain
Gonzo
On y était : le Festival Panorama 2015
Mardi 07 avril 2015
Résumé de 3 jours à Morlaix avec les djeun's !
8
Gonzo
Aprèm tatouages fait maison et bières
Lundi 30 mars 2015
6 bières, 3 filles et une machine à tatouer : un dimanche de février dans le quartier Jourdain à Paris.
Gonzo
Le prometteur festival Le Bruit De La Ville a fermé ses portes
Jeudi 19 mars 2015
La deuxième édition se tenait le week-end dernier.
1
Gonzo
Le Guide du festivalier givré
Lundi 16 mars 2015
Quand Nova vous donne des conseils pour survivre à l’Igloofest de Montréal
Gonzo
Des Nouvelles de la Nova 4L 2015 !
Mardi 03 mars 2015
Cette année, Nova a choisi de suivre les pérégrinations de Khalid et Samir pour la 18ème édition du 4L Trophy.
Gonzo
Nova[Mix] Club #5 - NEUE GRAFIK / HORSE MEAT DISCO / CRACKBOY / SAN PROPER
Vendredi 27 février 2015
Compte-rendu d'une nouvelle soirée suspendue.