ON AIR
Mercredi 28 Septembre 2016
En attendant...
Et j'y vais
Gonzo

Less Playboy is More Cowboy 2013: Le récit des survivants

Un festival pour les yeux et les oreilles hardies @ Confort Moderne

Less Playboy is More Cowboy 2013: Le récit des survivants

Hello les kids... Un report à Poitiers bien live signé Oncle Captain avec,  quand on clique sur les schmutz en gras, du son live, de la vidéo et de l'interview avec du vent dedans..... Mais chut.... c'est l'heure de la sonnerie de le réveil......

Cette nuit, j'ai rêvé que j'étais un tour bus et je me retrouvais coincé dans l'arrivée au Confort Moderne... Un vrai cauchemar... Dieu merci, je me suis réveillé pas si coincé dans un hôtel de Poitiers... Mais pour quoi donc suis ici ? Un gros pincement dans le bras pour vérifier que je ne me suis pas transformé en cafard et la mémoire me revient... Opération « Less Playboy is more Cowboy»... Couvrir un week end de choc au Confort Moderne à Poitiers...De l'art et du volume, de l'art et du bon son, de l'art et du boxon... Un boxon, oui mais poétique... Dans la cour nous accueille un beau panneau bleu avec un gros P blanc … Parking ? Non Poême... Et je dois l'avouer, ça fait quelque chose de se garer dans un poème... Le bitume y est parsemé, façon pâquerette, de verres de jus d'orange entourant un énorme container rempli d'un capharnaüm insolite : les souvenirs de toute une vie d'artiste, le bric à brac enchanté de Claire Roudenko Bertin... En face dans les anciens entrepôts blanchis, les portes s'ouvrent sur Bright Dark Future » l'installation cosmique et monumentale de Marianne Vitale... Si comme moi,vous avez vu les photos, vous savez que ça donne dans le massif... Mais ici en vrai, on bascule carrément dans le maousse... Cliquez ICI pour tout comprendre.... (Yann Chevallier, l'homme qui organise ces expos s'en explique au micro de Radio Nova) et pour une visite éclair de l'expo en vidéo)

 Puis sur la droite... On nous salue depuis Bitburg ? Bitburg ? Ça me rappelle une chanson des Ramones... Pas faux... « Greetings from Bitsburg » est une expo qui sent bon la Grosse Pomme et le Lower East Side en particulier... A la manœuvre, deux souris Riot Girls : Lizzie Bougatsos et Sadie Laska assistées d'un gros chat : Spencer Sweeney, peintre et musicien lui aussi quand il n'est pas l'entertainer en chef des Santos Parties sur Lafayette.. Trash, c'est forcément trash... Dans une pénombre moite, du bad painting sèche au mur à coté d'une barre de strip pole dance en déroute tandis qu'au mur un costard crade laisse poindre une poche d'urine... et qu'au fond, dans la back room une vidéo tourne en boucle sur une performance éclatée entre trash vaudou et low cost porn rythmée par des gémissement suspects venus d'un sous sol où se déroule apparemment une messe noire dopée à la pédale d'effet... ( Cliquez ICI pour en savoir plus en podcast) Envoyez donc plutôt les enfants jeter un coup d'oeil au coquet jardin situé juste derrière, au fond du quel trône une petite chapelle dans la prairie... Enfin du Vatican-compatible dans ce lieu de perdition ? Pas si sur... Sur le toit, en lieu et place du crucifix, une potence au bout de laquelle pend, dérisoire une cloche sacrifiée... Provoc ? Non, voyez y simplement d'après Nicolas Milhé, son concepteur, l'assurance que cette église déviante ne finira pas brulée un soir de pleine lune par une bande de métalleux en pleine crise de puberté...Démoniaque... Il fallait y penser...

L'orage menace, rentrons donc au chaud sous l'entrepôt... Sonic Boom vient d'attaquer son set à base de psychédélisme laineux... Celui qui fait les meilleurs boucles... Une ambiance spatiale s'immisce aux milieu des constellations monumentales de Marianne Vitale et d'un seul coup me voilà téléporté sur l'Enterprise... C'est génial ! Ils ont enfin installé un bar au milieu du poste de commande de ce foutu vaisseau ... et Spock est parfait dans le rôle du barman à qui on ne la fait pas...Mais mince?! ?!, c'est quoi cette ambiance façon « Somebody put something in my drink? » Encore une chanson des Ramones ? Rien de grave c'est juste que je viens de découvrir le Bar du Confort, assez grand pour y loger un troupeau de Yacks assoiffés et 350 vénusiens en mode concert acoustique... Bon sang, il faut que je redescende, je voit des aliens partout...

Filons à coté assister dans le noir à Script Géometry, une performance live à base field recording signée Thomas Thilly... Avec ça je vais bien finir par revenir sur le plancher des vaches... Oui, mais en pleine jungle aux milieu de mygales pas cool et de serpents fourbes et cruels... et je ne vous parle pas des fourmis carnivores... D'une immersion micro en main dans la jungle guyannaise, ce type à conçu une pièce électro acoustique sombre et envoutante... Pendant ce temps, le belge David Evrard, dans la cour, nous réconcilie avec les joies de la lecture rock'n'roll sous acide en déclamant sans filet quelques extraits de son livre « Spirit Of Ectasy », ouvrage que je vous recommande fortement de glisser dans votre sac de plage cet été...

Un petit break au buffet... essentiel lors d'un vernissage comme chacun sait... l'occasion de voir que l'équipe du Confort n'est pas venu là pour beurrer les tartines... Tout y est en kit et personne ne t’empêche de mettre du beurre sous tes rillettes ni d'abuser de cet excellent petit blanc local à la bonne franquette... Autre détail funky : pas le moindre aréopage d'officiels venus là pour couper les rubans et plomber l'ambiance avec des discours à endormir une mouche tsé tsé... Si discours il y a eu, je ne les ai pas capté... c'était surement à ce moment là que le DJ a monté le son...

Tiens, en parlant de son, il est temps de retourner au bar où nos deux louloutes Lizzie Bougatsos et Sadie Laska s’apprêtent à nous démontrer qu'à New York, le cross média n'est pas un vain mot... Elles délaissent en effet les pinceaux pour s'emparer des baguettes... Face à Face sur scène, chacune derrière sa batterie, elles se lancent dans une grande impro tribale parsemée de feulements brulants... Alors que quelques âmes chagrines envisagent le recours à la lance incendie ou à un exorciste vétéran, une réincarnation de Skeletor s'invite sur scène pour y rajouter quelques larsens bien sentis... Spencer Sweeney, car c'est bien lui, dépose une couche de lysergie rugueuse sur tapis de tambours du Bronx... Marrant de voir comment ces trois là sont aussi à l'aise pour réaliser des peintures collectives que pour investir une scène... Après cette performance « arty » mais tout sauf collet monté ( à voir ICI ), retour au bar où la soirée se poursuit en mode groove et décadence durant le dj set de Peter Kernel dont je dois dire j'ai apprécié tous les morceaux sans en reconnaître aucun et mince, ce n'est quand même pas souvent que ça arrive... Au bar règne une ambiance qui n'est pas sans évoquer la backroom d'un club échangiste SM car à Poitiers on aime les micros robes noires aux décolletés abyssaux bordés de métal... Gloups ! Oui, ça vaut aussi pour les hommes et pour le coup, j'ai maintenant vraiment l'impression d'avoir été téléporté non pas dans le siège de Ségolène mais dans celui, électrique, de Wayne County.... Et je dois dire que ça faisait bien longtemps que je n'avais assisté à un mariage aussi réussi entre musique et art contemporain... Un mariage qui n'a pas l'air d'étonner tant que ça les locaux, habitués depuis belle lurette aux programmations aussi hybrides qu'épatantes du Confort Moderne....

Le lendemain, back again pour une douzaines de propositions sonores dont on retiendra l'assez incroyable one man show guitare batterie de Gull mais surtout la grande claque dans la gueule que nous ont asséné les Sleaford Mods... Duo de Punk Hip Hop de Nottingham composé d'un poète prolo en colère et d'un grand benêt slacker à casquette qui assume totalement le fait de n'avoir qu'à appuyer sur play pour envoyer ses tracks au lieu de faire semblant comme tant d'autres de bidouiller son mac pro... Ces types ont la classe et la hargne, crachent aussi bien sur le foot et l’extrême droite que sur les vieux pervers pédophiles et les travaillistes dans des poèmes urbains posés sur des rythmes simplissimes mais ultra efficaces... Rien vu d'aussi vraiment punk depuis... 79 ?, allez non, peut être notre premier concert des Bérus en 84.... (Le concert des Sleaford Mods en streaming ICI)

Et mention spéciale "Tètes de Burnes" aux musiciens de La Femme en mode "je me la pète grave chez les ploucs" qui nous ont bien prouvé que le ridicule, décidément, ne tue pas...

Dimanche matin, ça commence à piquer sec... on se barre donc à la campagne assister au final dans le site bluffant de La carrière du Normandoux... Et là, belle leçon de classe avec un solo magnifique de 40 minutes à la guitare et pédales d'effets de Nicolas Joriod, guitariste de la Chatte qui va nous emmener très loin, très haut à la force de ses petits doigts agiles, perché au milieu des bois sur un escarpement de la falaise au dessus du lac... Un moment magique, parsemé d'averses et de croasements de grenouilles après lequel il nous faudra hélas reprendre la route... pour rejoindre un quotidien bordelais qui, pour le coup, s'annonce bien fade...

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
1
Musique
Le Circuit 2016 @ Poitiers
Lundi 26 septembre 2016
Déambulation iniatique @ Divers lieux, Poitiers du 29 septembre au 02 octobre.
6
Musique
Nuit 104 • New York ! @ Paris
Dimanche 03 juillet 2016
Samedi 9 juillet au Centquatre.
2
Musique
Raashan Ahmad with Friends @ Paris
Vendredi 10 juin 2016
Dans le cadre du Paris NY Festival, au centre FGO-Barbara vendredi 17 juin.
Musique
Less Playboy Is More Cow Boy @ Poitiers.
Samedi 21 mai 2016
Je veux tes bottes, ton cuir et ta moto... @ Divers lieux pictaves, vendredi 3 et samedi 4 juin.
Musique
Nuit Zébrée @ Saintes !
Mardi 03 mai 2016
SAGE + FUGU MANGO + A-WA + BATUK + PANDA DUB Live, Plein Air, Gratuit @ Abbaye aux Dames, vendredi 27 mai.
1
Cinéma
Lune Noire : Cruising @ Bordeaux.
Vendredi 01 avril 2016
Vous ne trouvez pas qu'il fait chaud dans cette backroom ? @ Utopia, jeudi 7 avril.
Musique
Poney Session 2016 ! @ St Lary
Lundi 22 février 2016
Snowboard & Dancefloor : Le Retour des Yétis Volants @ St Lary-Soulan du 3 au 6 mars.
Musique
Warehouse Alternative : Laurent Garnier et Terrence Parker @ Paris
Mercredi 28 septembre 2016
mais aussi Moms et Thomas Delecroix (live) ce samedi 01 octobre à La Villette.
Musique
L’AMA-Pop @ Sète
Mercredi 28 septembre 2016
1er rendez-vous de l'AMAP culturelle à l'Entre2pots le 8 octobre 2016
Musique
Rap Contenders Sud @ Montpellier
Mercredi 28 septembre 2016
9 battles alliant le rap et la technique à l'humour au jungle pub le 8 octobre 2016
Arts
LOND MALMBORG  : 99 Words for Void @ Bordeaux.
Mercredi 28 septembre 2016
Quand deux chevaliers venus du froid décryptent l'arnaque qui sous-tend nos valeurs occidentales... @ TNBA du jeudi 13 au samedi 15 octobre
Arts
Tiago Rodrigues : Bovary @ Bordeaux.
Mercredi 28 septembre 2016
Que celui qui n'a jamais fantasmé sur Emma nous jette la première pierre @ carré des jalles, Saint Médard jeudi 13 et vendredi 14 octobre.
Arts
Festival Accè)s(  2016 : Culture(s) Électronique)s(  @ Pau.
Mercredi 28 septembre 2016
Vous avez la carte du magasin ? @ Pau du 12 au 16 octobre (expo jusqu'au 10 décembre).
2
Musique
La FAIR Party #6 @ Paris
Mardi 27 septembre 2016
Le 4 octobre au Café de la Danse avec Stuck in the Sound + Broken Back + Bras de fer de nuages.
Gonzo
Le Dub Camp : festival du dub par excellence
Mercredi 20 juillet 2016
Mais aussi du sound system et sa culture. On vous raconte.
Gonzo
On y était : les 3 éléphants, festival gracieux, c'est promis !
Lundi 30 mai 2016
Ce week-end, la ville de Laval recevait le festival de musique Les 3 éléphants pour trois jours de concerts.
1
Gonzo
C'était la course de désorientation du 12 décembre
Mercredi 13 janvier 2016
Retour sur les étapes du marathon nocturne offert à deux auditeurs de Radio Nova.
Gonzo
Svrf Pvnk Invitational 2015 @ Somewhere dans les Landes....
Vendredi 02 octobre 2015
Beach Party et Wipe Out A Go Go @ Seignosse, vendredi 2 et samedi 3 octobre
Gonzo
J’ai survécu à l’Outlook Festival !
Jeudi 17 septembre 2015
6 jours d’immersion dans le plus british des festivals croates.
Gonzo
On y était : Roskilde Festival, le petit Burning Man du Nord
Mardi 07 juillet 2015
4 jours au sein du plus grand festival de Scandinavie
Gonzo
Stambeli au théâtre de poche du kef tunisie
Vendredi 29 mai 2015
La Voix est Libre - Le Chantier en Tunisie