ON AIR
Dimanche 25 Septembre 2016
En attendant...
En + grand
Gonzo

"Je suis le petit ami d'une FEMEN détenue"

Sacha est le compagnon de l'une des FEMEN arrêtées et condamnées en Tunisie. Il pousse un cri de révolte.

"Je suis le petit ami d'une FEMEN détenue"

Nous avons contacté le compagnon de l'une des FEMEN françaises emprisonnées actuellement en Tunisie. Avec un regard concerné, sensible et lucide, il porte un éclairage urgent sur cette condamnation, et lance un appel au secours.

Chers lecteurs,


Vous n’êtes pas sans savoir que deux FEMEN françaises et une FEMEN tunisienne viennent d'être condamnées à 4 mois de prison ferme par un tribunal cantonal tunisien. Elles ont été condamnées pour avoir manifesté seins nus devant le palais de justice de Tunis afin d'exprimer leur solidarité à l'égard d'Amina Tyler, la première FEMEN tunisienne contre laquelle le pouvoir s'acharne.

En France, les FEMEN auraient tout au plus fait quelques heures de garde-à-vue, et encore, tant les forces de police ont conscience que leurs actions sont des gestes politiques pacifistes et humanistes. En Tunisie, elles n'ont eu droit qu'à une parodie de procès dont on savait que le verdict serait dicté par le pouvoir islamiste.
 Je m'appelle Sacha et je suis étudiant en M2 de droit des affaires. Je suis le petit ami de Marguerite Stern, l'une des trois FEMEN détenue, et je suis révolté.

Je connais très bien les FEMEN et je peux vous dire raisonnablement que ce sont des jeunes femmes brillantes, déterminées et courageuses qui consacrent leur vie entière à faire progresser le droit des femmes et les consciences. 
Leur combat est progressiste, et même si leur méthode est controversée, elles servent une cause louable, dictée uniquement par la raison et la morale. Leur engagement est un rempart inébranlable contre la montée des extrêmes, la xénophobie, la misogynie et l'homophobie.

Elles sont systématiquement au rendez-vous en France et en Europe lorsque les principes républicains et la démocratie sont en danger. 
Plus encore, leur lutte est absolue. Elles ne font aucune concession au nom de je ne sais quel risque physique ou de je ne sais quel intérêt diplomatique. Elles font ce qui est juste, et elles le font avec les tripes.

Non, le droit des femmes et le droit à un procès équitable ne sont pas des concepts occidentaux et ce n’est pas du « néo-colonialisme » que d’aller porter secours à ceux qui aspirent à la liberté dans les pays qui subissent l’obscurantisme. Ce n’est pas de l’arrogance de piétiner une morale instrumentalisée pour venir en aide à un peuple opprimé. Ça s’appelle de l’humanisme et, de nos jours, beaucoup ne savent plus ce que c’est.

Pour tout ce qu’elles font, les FEMEN méritent d'être défendues par notre nation. En tout cas elles ne méritent pas de faire 4 mois de prison à Tunis dans des conditions indignes ni de faire les frais d'une justice arbitraire à la solde des islamistes.

Je suis donc révolté par cette décision injuste et partiale. Et lorsque j’entends les communiqués de presse du Quai d’Orsay qui, au lieu de s’ériger fermement contre un déni de justice insupportable, se contente de regretter mollement « la sévérité de cette peine », je me dis qu’ils n’ont pas vraiment pris la mesure de ce qui se passe.

4 mois de prison ferme ! Rendez vous compte !

C’est pourquoi j’appelle le Quai d’Orsay et l’Elysée à soutenir leurs ressortissantes et à tout faire pour qu’elles reviennent.

Vite.

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Afficher tous les commentaires

17 commentaires

Malgré un machisme avéré, et bien que je fais ce que je peux pour m'en délester leur combat et leur méthode sont pure, le soucis c'est qu'en tunisie le simple fait de parler céfran est devenu une forme d'insulte, ou de manque de respect en effet la France ayant longtemps été considéré par une sorte d'élite comme le toit du monde libre et en parallèle la cours de jeu de centaines de touristes il y a une forme de ras le bol qui indique plus une autodetestation pour rompre avec l'attitude servile qu'ont affiché des décennies durant nos élites à commencé par le premier président. Et par ailleurs ce même ''toit du monde'' qui se présente comme une unité n'en est pas moins d'une diversité déconcertente lorsque l'on se rend sur place... Le gars de base se rend vite fait compte qu'il est souvent rejeté dans un rôle etc.... C'est sans fin tout ces problèmes coloniaux ou pas d'ailleurs... alors aujourd'hui suite aux couilles que nous auraient rendues la rebelucion et aux faux pas successifs de la France sous les traits de Sarko fils et filles Boillion, mam et son savoir faire en terme de sécurité pour protéger uniquement ces propres intérêts bah ouia sle tunisien il est saoulé par le fait que le pays devient une terre symbolique pour tous types de combat qu'il ne comprend sincèrement pas ....pendant des années les tunisens ont été abreuvés de mamelles françaises, allemendes , italiennes etccccccc sur les plages de hamamet à Djerba dc le truc c'est pas tant les nibars, roberts d'ailleurs assez peu visible des femen c'set juste le sentiment de vouloir faire sa propre cuisine qui prédomine et pas de se voir imposé un combat de plus qui se veut universel mais qui est perçu avec un poil dans la main de la bonne volonté humaniste (mais même cette dernière valeur semble contestée sur le plan d'une forme de nationalisme) comme un énième avatar d'un truc importé voir imposé bah oaui la tunisie et donc le tunisen veut se repaitre de son arabité, s'engouffrer dans une musulmanité qui lui semble être la source unique de ces racines... Le soucis c'est qu'en France on croit être déjà passé par là alors que quand même c'est une situation inédite, bref il y a là comme le bout pointé du nez de la la la petite leçon en termes de droits de l'homme , or en vérité je vous le dit sans sans sans être le moins du monde pro ou profète en terme d'anthropo ethnocentrisme on se sent bien seul quand on se sent forcé de choisir son camp entre deux bêtise, entre deux mauvaises fois dont chacune est sur de detenir la vérité de l'âme , celle de l'homme ou de la femme, je vous le dit car moi même bedonnant arabofrancobeurré ou zitzitoun j'ai l'impression de dire des insultes quand je parle français or quand je parle l'arabe (forcément cassé par des années d'impraticabilité on me regarde hilare ou méfiant est-ce un juif ? un pédé ou un enfant ? Parce qu'en effet la mère de l'autre côté ou de l'autre côté de la mère m'a toujours parlé un langage bien trop compliqué m'imposant des devoirs qu'elle ne remplissait pas elle même, or comme beaucoup la jeune Amina est tombé dans l'outrefilet illusoire de la modernité et de la liberté de sexpression, la nouveauté c'est que certaines viennent lui porter secours conscientes de l'avoir mise dans de beaux draps avec des actions certes séduisantes mais inactives inopérantes dans le contexte actuelle, Syrie, Irak , Iran esperons simplement que ce qu'elles disent sera un éperon pour faire jaillir non plus du sang mais des valeurs qui soient propres, et non pas sales de cette dichotomie désormais classique entre bien et mal , monde arabe et oxident bref bref bref

Malgré un machisme avéré, et bien que je fais ce que je peux pour m'en délester leur combat et leur méthode sont pure, le soucis c'est qu'en tunisie le simple fait de parler céfran est devenu une forme d'insulte, ou de manque de respect en effet... Lire la suite

Le gentil monsieur s'indigne quand il s'agit de sa compagne. Qu'en est-il des dizaines, centaines, milliers de Tunisiens qui écopent de peines de prison ferme pour trois fois rien ? Le système est pourri et c'est seulement quand une occidentale en pâtit qu'on entend parler des travers de la justice tunisienne. Je suis absolument contre l'emprisonnement des FEMEN mais je leur demanderai également d'assumer leurs actes : si on joue avec le feu, on va se brûler. À quoi s'attendaient-elles en allant manifester là-bas seins nus ? Du sursis ?

Le gentil monsieur s'indigne quand il s'agit de sa compagne. Qu'en est-il des dizaines, centaines, milliers de Tunisiens qui écopent de peines de prison ferme pour trois fois rien ? Le système est pourri et c'est seulement quand une occidentale... Lire la suite

Salut Sacha,
Je soutiens les Femen et donc ton amie.
Pour réussir dans leurs actions, elles sont prêtes à subir des arrestations musclées, des coups d'extrémistes et aussi quelques mois de prison fussent ils en Tunisie.
Alors, pour aider ton amie, assume toi aussi, ses choix.
On reste debout dans de telle situation...et on supplie pas.
A dans 4 mois pour de nouvelles victoires.
DAvid

Salut Sacha,
Je soutiens les Femen et donc ton amie.
Pour réussir dans leurs actions, elles sont prêtes à subir des arrestations musclées, des coups d'extrémistes et aussi quelques mois de prison fussent ils en Tunisie.
Alors,... Lire la suite

Aaarrggh les commentaires sur Internet c'est vraiment la poubelle des idées.
C'est incroyable les trucs que certains vont chercher pour justifier l'emprisonnement de militantes, pour des images tv (eh oui, elles n'ont pas fait ça dans une mosquée non plus).

Elles ont bon dos les "valeurs" et la "culture" des pays musulmans. Mais c'est quoi ces valeurs ? Qu'est ce que vous en savez ? Les lois tunisiennes sont instaurées par un État autoritaire, elle ne représente pas la société !!!

Quand vous dites que les tunisiennes sont choquées, vous répétez ce que la TV vous a raconté. Même chose pour le fameux tag d'Amina sur un cimetière...c'est bidon ! Pendant une manif, Amina a tagué Femen sur un mur jouxtant un cimetière, l'Etat tunisien s'en est servi pour crier au scandale et la mettre en prison. Autre motif : elle détenait une arme...une bombe lacrymo ! Quand on voit les stats sur le viol en Tunisie on la comprend.

Les médias tunisiens, relayés par les médias français, font leur sale boulot de com' bidon. Et les abrutis du net tombent dans le panneau et crient au scandale contre les Femen, en oubliant complètement qu'ils défendent un État autoritaire....

Aaarrggh les commentaires sur Internet c'est vraiment la poubelle des idées.
C'est incroyable les trucs que certains vont chercher pour justifier l'emprisonnement de militantes, pour des images tv (eh oui, elles n'ont pas fait ça dans une... Lire la suite

t'as qu'à aller manifester les roustons à l'air en Tunisie pour demander la libération de ta copine.

t'as qu'à aller manifester les roustons à l'air en Tunisie pour demander la libération de ta copine.

Avec tout le respect que je dois à ces femmes qui se battent pour une cause juste, n'oublions pas que la liberté d'expression que nous avons en france n'est pas la même partout dans le monde. Mais au delà de la liberté d'expression, il y a la culture qui est differente de la notre et nous ne pouvons imposer aux autres notre façon de vivre, de faire et de penser.

Dans ces images qui ont fait le tour du monde nous voyons aussi des femmes tunisiennes qui ne sont pas d'accord avec cette action. Donnons plutôt la parole à toutes ces femmes tunisiennes et ne parlons pas à leur place.

J'espère seulement que cette action maladroite et innocente ne leur posera pas plus de désagrément que les 4 mois qu'elles vont passer derrière des barreaux.

Assez parlé, je vous propose de voir mes photos de la marche des fiertés (Gaipride) de ces dernières années à Paris avant le prochain rendez-vous du samedi 29 juin.

http://www.laurentrodes.com/pages/photoreportage_technoparade.html

Avec tout le respect que je dois à ces femmes qui se battent pour une cause juste, n'oublions pas que la liberté d'expression que nous avons en france n'est pas la même partout dans le monde. Mais au delà de la liberté d'expression, il y a la... Lire la suite

Qu'espéraient-elles en allant dévoiler leurs seins dans un pays à 95% musulman?

Dans l'affaire d'Amina Sboui qui a fait un tag dans un cimetière, la loi est appliqué: Il est interdit de tagger un cimetière, c'est considéré comme une profanation. Il n'y a pas "d'abus" et je suis d'accord qu'une personne soit jugé pour un tel acte. Le scandale résidera dans le jugement qui sera sans doute très sévère.
Dans l'affaire des 3 femen (2 française et 1 allemande, et non pas tunisienne comme écrit dans cet article), la loi est également appliqué: en Tunisie, il est interdit de se balader torse-nu, c'est considéré comme un "outrage à la pudeur" (jusqu'à 1 an de prison). là encore le scandale réside dans le jugement.

Je tiens à préciser que la majorité de la population tunisienne désapprouve ces actions dénudé qui vont à l'encontre de la CULTURE et VALEURS de la Tunisie. Je ne parle pas de religion mais bien de culture, de valeurs et de traditions.

Ces actions ne rendent pas service à Amina Sboui, la Femen tunisienne qui risque une peine encore plus grande (crime en bande organisé - jusqu'à 12ans de prison).
Ces actions ne rendent pas non plus service aux militantes des droits des femmes tunisiennes qui condamnent ce jugement mais qui condamnent également les actions des Femen. Les tunisiennes n'ont pas besoin que les occidentaux "viennent leurs porter secours". Les tunisiennes se sont toujours battues pour leurs droits et leurs acquis avec succès, au vue de la condition de la femme tunisienne unique dans le monde arabe.
Nous n'avons pas eu besoin de la France pour faire notre Révolution, bien au contraire, nous nous serions bien passé de "l'aide policière" de la MI de l'époque MAM. Donc oui, nous pouvons clairement parler de néo-colonialisme.

Le mouvement des Femen, issu des pays de l'Est, ne dessert pas les femmes tunisiennes qui luttent quotidiennement pour acquérir l'égalité homme-femme. Peut-être que leurs actions "seins-nus" sont utiles en Europe mais pas dans les pays arabe.

Maintenant, 4 mois de prison ferme c'est extrêmement révoltant. Nous sommes également extrêmement inquiet de cette justice qui devient clairement pro-Ennahdha, qui juge très sévèrement les artistes et les actions non-violentes alors que les actions violentes des islamistes bénéficient de la clémence de la justice.

Qu'espéraient-elles en allant dévoiler leurs seins dans un pays à 95% musulman?

Dans l'affaire d'Amina Sboui qui a fait un tag dans un cimetière, la loi est appliqué: Il est interdit de tagger un cimetière, c'est considéré comme une... Lire la suite

Je comprends votre point de vue.
Mais dans ce cas, qu'est-ce qui vous pousse à écrire :
" Le mouvement des Femen, issu des pays de l'Est, ne dessert PAS les femmes tunisiennes " ?

Je comprends votre point de vue.
Mais dans ce cas, qu'est-ce qui vous pousse à écrire :
" Le mouvement des Femen, issu des pays de l'Est, ne dessert PAS les femmes tunisiennes " ?

Si je ne les suis pas dans ce combat stérile femme vs homme ( encore qu'il reste beaucoup à faire pour une réelle équité ), je ne peux pas admettre des peines très lourdes pour de simples délits d'opinion ( et et dans quelles conditions ? )
Il y a des endroits ou il est évident que leurs actions peuvent leur coûter fort cher, certes, cela parait très courageux, mais au bout du compte elles se feront "casser" et leur combat peut vite devenir une voie sans issue.
Opposer la femme à l'homme ne me parait pas la bonne voie dans nos démocraties et me semble suicidaire dans les pays ou celle ci n'existe pas.
Maintenant, il faut leur reconnaître le courage d'oser et les soutenir comme toute personne détenue abusivement.
Alors que faire ?
Boycott des vacances en Tunisie ?
Peut être une solution de pression
Mais qui va vraiment en souffrir ?
Peut être pas ceux que l'on croit ...

Si je ne les suis pas dans ce combat stérile femme vs homme ( encore qu'il reste beaucoup à faire pour une réelle équité ), je ne peux pas admettre des peines très lourdes pour de simples délits d'opinion ( et et dans quelles conditions ? )... Lire la suite

Je n'en reviens pas que les seuls commentaires ici présents soient de la haine.
J'ai honte de ce que la France, voir le monde devient. Et toujours encore, la religion est la grande coupable, autant pour les meurtres homophobes en Russie que cet évènement-ci, et de nombreux autres sur la planète. Des religions qui se contredisent toutes, et pensent toutes qu'elles sont LA vérité font encore couler du sang et souffrir les femmes comme à toutes les époques de l’humanité.

Je n'en reviens pas que les seuls commentaires ici présents soient de la haine.
J'ai honte de ce que la France, voir le monde devient. Et toujours encore, la religion est la grande coupable, autant pour les meurtres homophobes en Russie que... Lire la suite

Merci pour ce commentaire :)

Merci pour ce commentaire :)

Les commentaires sont à vomir!! Banaliser le combat de ces femmes admirables (quoi qu'on puisse penser de la manière) et surtout, la punition extrême qu'elles subissent dans un pays clairement hostile aux femmes, je trouve ça révoltant ! Nova, je vous adore, mais vous avez parfois des lecteurs...euh..bon, je vais rester polie et me faire comprendre à demi mots. Je vous en prie, lecteurs réactionnaires et haineux, ne gâchez pas le plaisir des vrais auditeurs de Nova en trollant les articles par des messages comme ça ! J'en pleurerais !

Les commentaires sont à vomir!! Banaliser le combat de ces femmes admirables (quoi qu'on puisse penser de la manière) et surtout, la punition extrême qu'elles subissent dans un pays clairement hostile aux femmes, je trouve ça révoltant ! Nova, je... Lire la suite

C'est du second degré cet article?
L'arrogance des français qui vont donner des leçons aux autres...

C'est du second degré cet article?
L'arrogance des français qui vont donner des leçons aux autres...

Je soutiens à 100% Sacha et me joins à sa révolte et compatis à sa douleur.
Je soutiens également le combat des Femen, qui sont des exemples de courage et de lutte pour le droit des femmes et plus largement la défense dela démocratie et de la dignité humaine.
Je suis effaré par les 3 commentaires que je viens de lire qui le tournent en dérision.

Je soutiens à 100% Sacha et me joins à sa révolte et compatis à sa douleur.
Je soutiens également le combat des Femen, qui sont des exemples de courage et de lutte pour le droit des femmes et plus largement la défense dela démocratie et de... Lire la suite

J'en pleure encore de rire : "les forces de police ont conscience que leurs actions sont des gestes politiques pacifistes et humanistes" ou "ce sont des jeunes femmes brillantes, déterminées et courageuses" et encore "Pour tout ce qu’elles font, les FEMEN méritent d'être défendues par notre nation." etc.
Un autre point de vue sur les femens : http://youtu.be/1EgPBsiIx7E

P.S. Spéciale dédicace pour le bandeau publicitaire en bas de page qui vente les rencontres adultères avec des femmes cougars. Quand un site vente les bienfaits d’un groupe de malheureuses endoctrinées et manipulées, pour le coup, par de vrais idéologues et tombe dans la plus abjecte de la chosification des corps. Chapeau bas Radio Nova !

J'en pleure encore de rire : "les forces de police ont conscience que leurs actions sont des gestes politiques pacifistes et humanistes" ou "ce sont des jeunes femmes brillantes, déterminées et courageuses" et encore "Pour tout ce qu’elles font... Lire la suite

Savais-tu que les publicités qui apparaissent sur les sites internet tiennent compte de tes recherches personnelles sur internet? En ce qui me concerne ce même bandeau n'a rien à voir avec les femmes cougars. Dommage, tu t'es vendu.

Savais-tu que les publicités qui apparaissent sur les sites internet tiennent compte de tes recherches personnelles sur internet? En ce qui me concerne ce même bandeau n'a rien à voir avec les femmes cougars. Dommage, tu t'es vendu.

J'ai cru que cet article était ironique, il est regrettable que ce ne soit pas le cas.

J'ai cru que cet article était ironique, il est regrettable que ce ne soit pas le cas.

Arts
 Viivi Roiha & Sade Kamppila : Metsä @ Bordeaux.
Mercredi 21 septembre 2016
Balade en forêt à la finlandaise @ Gare Cycliste de Saint Médard, samedi 8 et dimanche 9 octobre
Arts
Amir Reza Koohestani : Hearing @ Bordeaux.
Mercredi 21 septembre 2016
Huis clos à l'iranienne @ Carré des Jalles, jeudi 6 et vendredi 7 octobre.
2
Cinéma
Festival du Film de Fesses #3 @ Paris
Jeudi 16 juin 2016
Et si on levait un peu les tabous ? Au Forum des images du 22 au 26 juin.
1
Musique
Abu Sadiya @ Paris
Lundi 06 juin 2016
Dans le cadre de l'exposition "Effervescence" à l'Institut des Cultures d'Islam.
Cinéma
Qu'on lui coupe la tête !
Mercredi 27 avril 2016
Un tumblr compile les affiches de films qui coupent la tête aux femmes.
Musique
Soft'R Festival #7 @ Sauveterre-de-Rouergue
Mercredi 06 avril 2016
Une édition spéciale groupes féminins vendredi 15 avril.
Société
Le guide Nova de Bombay
Vendredi 25 mars 2016
Le meilleur de la nouvelle internationale en Inde !
Musique
Pourquoi l'été 2016 a vu le dancehall envahir Rap et R'n'B ?
Mercredi 21 septembre 2016
Et comment Toronto a défini cette tendance.
Livres
Homicide, cosplayers et mastodonte : la sélection BD de la rentrée
Mercredi 21 septembre 2016
David Blot vous guide dans sa bibliothèque bédéphile.
Musique
Revivez tous les Nova Soundclash
Mardi 20 septembre 2016
Depuis cet été, on vous affronte et vous êtes très forts.
Société
Nos conseils pour déconnecter
Lundi 19 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Quand les objets nous aident à déconnecter
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Les maux modernes
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Où se réfugier pour déconnecter ?
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Gonzo
Le Dub Camp : festival du dub par excellence
Mercredi 20 juillet 2016
Mais aussi du sound system et sa culture. On vous raconte.
Gonzo
On y était : les 3 éléphants, festival gracieux, c'est promis !
Lundi 30 mai 2016
Ce week-end, la ville de Laval recevait le festival de musique Les 3 éléphants pour trois jours de concerts.
1
Gonzo
C'était la course de désorientation du 12 décembre
Mercredi 13 janvier 2016
Retour sur les étapes du marathon nocturne offert à deux auditeurs de Radio Nova.
Gonzo
Svrf Pvnk Invitational 2015 @ Somewhere dans les Landes....
Vendredi 02 octobre 2015
Beach Party et Wipe Out A Go Go @ Seignosse, vendredi 2 et samedi 3 octobre
Gonzo
J’ai survécu à l’Outlook Festival !
Jeudi 17 septembre 2015
6 jours d’immersion dans le plus british des festivals croates.
Gonzo
On y était : Roskilde Festival, le petit Burning Man du Nord
Mardi 07 juillet 2015
4 jours au sein du plus grand festival de Scandinavie
Gonzo
Stambeli au théâtre de poche du kef tunisie
Vendredi 29 mai 2015
La Voix est Libre - Le Chantier en Tunisie