ON AIR
Mardi 27 Septembre 2016
En attendant...
En + grand
Arts

La Chine à nu

Le dissident Ai Weiwei nous a ramené quelques souvenirs de ses 81 jours de prison.

La Chine à nu

Epié 24 heures sur 24, même sur le trône. Surveillé de long en large par ses geôliers,  deux dogues qui ne le lâchaient pas d’une semelle : c’est peu dire que ça n’a pas du lui plaire, à Ai Weiwei. Et pourtant l’activiste multi-tâches (photographe, cinéaste, blogueur, sculpteur, et dissident politique chevronné, on le rappelle) a quand même trouvé dans ses 81 jours de détention au printemps 2011, ultime pied de nez du dissidentune énorme source d’inspiration.

Please Mr. Jailer, won't you let this man go free?

Dans ses bagages :  une chanson de heavy métal qui – heureusement – n’a pas pour vocation d’être audible mais de déverser un flot d’insultes sur la justice chinoise, le tout illustré par de fausses scènes où Ai Weiwei revit sa détention. On vous en parlait la semaine dernière : après son Gangnam Style version rebelle, le clip "Dumbass" réalisé  enfonce le clou.

Deuxième souvenir artistique et rebelle d’Ai Weiwei : six énormes boîtes en métal rouillé posées dans la nef de l’église Saint Antonio à Venise depuis le 28 mai. Cette installation surréaliste nommée S.A.C.R.E.D se tient dans le cadre de la Biennale et représente de façon glaçante le traitement auquel le roi de la controverse a eu le droit lors de ses 81 jours de détention.

Faute de passeport pour se rendre dans la Cité des Doges, Ai Weiwei y a installé cette maison de poupée métamorphosée en prison, avec six scènes de son incarcération : sous la douche, marchant dans sa cellule, couché en train de dormir, en train de prendre son repas, parlant, et aux toilettes. Des situations durant lesquelles ses deux geôliers ne le quittaient pas. Un peu voyeuriste à son tour, le visiteur se sent tout aussi gêné d’être le témoin de ces scènes, à travers des fenêtres taillées dans les boîtes. 

Six scènes de l'incarcération d'Ai Weiwei, visibles dans l'église de Sant'Antonio à Venise depuis le 28 mai.

 Artivisme et subversion créative

L'an dernier, la galerie du Jeu de Paume exposait les photos d'Ai Weiwei dans "Entrelacs". Entre autres œuvres, la photographie d’une jeune fille dévoilant sa petite culotte sur la place Tian’anmen (1994) jouxtait la série de doigts d’honneurs rapportée des quatre coins du monde. Le fameux bras brandi d’Ai Weiwei a ainsi été immortalisé sur la place San Marco à Venise (encore), devant la Tour Eiffel, la Maison Blanche ou le Colisée.

"Study of perspective", sa série de doigts d'honneur.

La série « Provisional Landscapes » témoigne des démolitions drastiques de maisons traditionnelles chinoises, réduites en pâtés de briques pour construire de grands édifices au nom du progrès.

Bref, Ai Wei Wei n'a pas fini de transcender sa révolte... Et ça fait du bien !

L’exposition «S.A.C.R.E.D» présente à Londres et Milan (www.lissongallery.com) jusqu’au 15 septembre.

 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Société
Le guide Nova de la Chine
Vendredi 08 janvier 2016
Le meilleur de la nouvelle internationale à Harbin !
2
Musique
La playlist Nova de la Chine
Vendredi 08 janvier 2016
Le meilleur de la nouvelle internationale !
Cinéma
La première histoire homosexuelle sur grands écrans en Chine
Vendredi 04 septembre 2015
Moins de censure, plus de stigmatisation?
Gonzo
Stambeli au théâtre de poche du kef tunisie
Vendredi 29 mai 2015
La Voix est Libre - Le Chantier en Tunisie
Société
L'"instant décisif" photographique dans les rues de Pekin.
Lundi 05 janvier 2015
Un photographe Chinois capture ces moments si spécifiques qui font les grandes images.
3
Cinéma
Des films derrière les barreaux
Jeudi 11 décembre 2014
A l'occasion de notre journée spéciale Prison, focus sur les meilleurs films du genre.
Cinéma
Poitiers Film Festival # 37@ Poitiers
Lundi 17 novembre 2014
Best off mondial des écoles de cinémas @ TAP/TAP Castille, du 28 novembre au 7 décembre
Musique
Pourquoi l'été 2016 a vu le dancehall envahir Rap et R'n'B ?
Mercredi 21 septembre 2016
Et comment Toronto a défini cette tendance.
Livres
Homicide, cosplayers et mastodonte : la sélection BD de la rentrée
Mercredi 21 septembre 2016
David Blot vous guide dans sa bibliothèque bédéphile.
Musique
Revivez tous les Nova Soundclash
Mardi 20 septembre 2016
Depuis cet été, on vous affronte et vous êtes très forts.
Société
Nos conseils pour déconnecter
Lundi 19 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Quand les objets nous aident à déconnecter
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Les maux modernes
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Où se réfugier pour déconnecter ?
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
5
Arts
Benjamin Millepied et son L.A. Dance Project @ Nanterre
Lundi 26 septembre 2016
De la danse sous toutes ses formes @ Maison de la musique de Nanterre, vendredi 30 septembre.
Arts
Grounds : le documentaire sur les street dancers français
Lundi 26 septembre 2016
Mettre en images l'éphémère.
Arts
L’invention de la société moderne
Vendredi 23 septembre 2016
Bourgeois créateurs et égoïstes ?
Arts
 Viivi Roiha & Sade Kamppila : Metsä @ Bordeaux.
Mercredi 21 septembre 2016
Balade en forêt à la finlandaise @ Gare Cycliste de Saint Médard, samedi 8 et dimanche 9 octobre
Arts
Amir Reza Koohestani : Hearing @ Bordeaux.
Mercredi 21 septembre 2016
Huis clos à l'iranienne @ Carré des Jalles, jeudi 6 et vendredi 7 octobre.
Arts
Hotel / Suite @ Bordeaux
Mercredi 21 septembre 2016
Revue du web poétisée au fusain @ Artothèque Pessac, jusqu'au 6 octobre.
Arts
Nuit Blanche au Nautes : Et si on mangeait des disques ?
Mercredi 21 septembre 2016
Une expérience gustative et sonore sur les quais