ON AIR
Dimanche 25 Septembre 2016
En attendant...
En + grand
Gonzo

La Goutte d'Or psychédélique

Quatre jours en immersion éthérée au festival "Téma Trip". Reportage.

La Goutte d'Or psychédélique

La semaine dernière, le centre culturel Barbara situé dans le quartier de la Goutte d’Or se muait en lieu de voyage musical et psychédélique intense.  Une programmation éclectique et psychoactive qui réunissait entre autres Etienne Jaumet, Goayandi, Jessie Evans, Secret Vibes ou encore les barrés du New Crium Delirium.

Une fresque réalisée par le collectif bordelais Demeche orne une des façades du hall transformée pour l’occasion en salon de détente parfait pour « chiller », ambiance fumerie d’opium sans le côté glauque. Ici les curieux s’affalent sur des matelas disposés à même le sol et écoutent d’une oreille avertie quelques tubes des années soixante et soixante-dix égayant ainsi l’atmosphère. Pas de tubes « Yéyés », je vous rassure, c’était plutôt Grateful Dead, Santana, Janis Joplin, Hendrix...

On sirote des bières artisanales ou des Coca bio spécialités de la « casa » (et c’est pas mal du tout). Les badauds parcourent le catalogue (impressionnant) de Jaïs Fredéric Elalouf aka Oof (LE vrp de Ninja Tune en France), collectionneur d’affiches psychédéliques et de magazines contre-culturels, d’ailleurs je retrouve dans le tas d’anciens numéros d’Actuel. Il possède vraisemblablement plus de trois mille objets. Une infime partie était donc exposée au Centre Barbara. Une autre partie se trouve à la Maison Rouge.

Le Centre Fleury Goutte d’Or - Barbara accompagne des groupes : certaines formations font partie de la mouvance psychédélique… Comment  ça ? En 2013, ça existe encore des babas cool sous acides ?  Pas vraiment. En tout cas pas ici, même si l’ambiance y était propice. Si ces jeunes artistes « […] ont envie de retrouver cette saveur", comme me l’explique Danièle Gambino, la programmatrice de ce psyché festival, ils sont plus dans l’esthétique que dans le message ». 

Qu’importe après tout, le but de ce festival reste l’invitation au voyage intérieur, artificiel, poétique et spirituel. La programmation est à l’image du lieu : éclectique, colorée et unificatrice. Le premier soir, qui affichera complet, nous sommes passés du tout au tout : de la folk psyché de Haight-Ashbury, du nom de ce quartier de San Francisco qui a vu naître le mouvement hippie durant les sixties, au rock psychédélique, post-apocalyptique et occulte d’Aqua Nebula Oscillator sans omettre les excellents New Crium Delirium groupe phare de ces années psychés, reformé depuis peu, dont les incantations chamaniques sont portées par le survolté Lionel « Fox » Magal que vous avez entendu il y a quelques temps sur les ondes de Nova et qui a participé à la création de celle-ci…

 

Le lendemain, je prenais place sur les fauteuils face à un mur sur lequel un rétro projecteur nous diffusait le documentaire de la tournée en Inde du groupe français Hilight Tribe, des pionniers dans leur genre trance acoustique. Ils finiront leur tournée au Blue Frog à Mumbay. Un kick sur chaque temps, une basse quasi-monotone surpuissante, des percussions (congas, djembe, bougarabou, bongos …) agrémentés de quelques instruments dits « ethniques » comme le didgeridoo, le berimbao, le dung kar… Tout pour faire vibrer les neurones et les transformer en une mélasse compacte et chamarrée. Et il semblerait bien que les Indiens apprécient ce style de musique né, dit-on, à Goa. Le soir même, s’enchaîneront sur scène Goayandi, Ipotocaticac, Pym’s (tous trois de l’écurie Atomes Music) et Baba Yaga. Avec en ouverture les envoûtants et transcendantaux Secret Vibes de chez Hadra Records,

J’avais l’esprit à des lieues d’ici… Près de Goa.

Goa, Goa, Goaaâââ... Mes nerfs lâchent.  Mais ce Goa reste. Un de ses nouveaux ambassadeurs est venu faire un petit tour au Centre Barbara : Slow Joe, vous connaissez ? A soixante-dix balais, Slow Joe  fait partie intégrante du groupe The Ginger Accident. Il est né à Bombay et vivait il y a encore quelques années à Goa, une ancienne enclave portugaise qui accéda  enfin à l’indépendance dans les années soixante, d’où son nom à consonance christiano-occidentale Joseph Rocha. Aujourd’hui, Slow Joe est installé à Lyon et était de passage, samedi, pour raconter son aventure avec le groupe mené par Cédric de la Chapelle. Le crooner Slow Joe est touchant, modeste et détaché. Il admet être né une deuxième fois après sa rencontre avec Cédric. Une chance, confie-t-il.

Ce soir-là, Slow Joe and the Ginger Accident se produisaient à Guyancourt en première partie de Terakaft. De notre côté, nous fixions avec curiosité les réalisations de Oof. C’est un des premiers DVJ français, en gros le dvjing consiste à mixer de la vidéo (clips, extraits de films, montages) avec du son. Le résultat est souvent décalé et nous plonge dans une autre réalité ensorcelante, onirique. Pour l’occasion, Oof a préparé une création inédite autour de la thématique du voyage empruntant des extraits de films des années soixante à nos jours. Si vous voulez voir à quoi peuvent ressembler certaines de ses réalisations audiovisuelles, elles sont disponibles sur son site. Oof aka Lunivers on vous en reparle bientôt, d’ailleurs un de ses sons a fait son entrée dans la playlist de Nova il y a quelques semaines. Je médite sur les vertus du LSD en feuilletant « Psychoactif (un livre hallucinant) » de Christian Chapiron et Christian Vilà (éditions Lézard) lorsque je réalise qu’il est l’heure du concert d’Etienne Jaumet. OVNI à lui tout seul de la scène musicale électronique, la moitié de Zombie Zombie ( de chez Versatile Records) partageait ce soir-là la scène avec la chanteuse Emmanuelle Parrenin. Parrenin avait prêté main forte à Jaumet pour son projet « Night music » sorti en 2009, tout comme un certain Carl Craig qui avait mixé l’album. La classe. Après nous avoir bercé de ses sons purement analogiques et triturés à l’envi Etienne Jaumet nous quitte, Jessie Evans reprend le flambeau. Danièle, la programmatrice, m’avait expliqué ce choix concernant Jesse Evans. Son prochain album a été enregistré entre Berlin et Los Angeles et est mixé en ce moment même à Sao Paulo. Samedi soir, elle fusionnait littéralement avec le public et livrait un concert sans faute accompagnée de choristes, d’une section de cuivres et de son complice le percussionniste américain Toby Dammit.

 

Le Centre Barbara s’est transformé durant quatre jours en un de ces rares lieux de discussions ouverts au débat et à l’échange sur des thèmes tels que les free-parties (avec l’équipe de techno-travellers d’Expedisound venue témoigner de son aventure en Asie et en Afrique lien), la création musicale et les drogues. Car oui, la drogue est finalement indissociable du mouvement psychédélique des années 1960 et qui s’est essoufflé la décennie suivante. « La drogue était une source d’inspiration, reprend Danièle, c’était un véritable moyen de création. TéMA TRIP permet de s’interroger aussi sur l’influence qu’ont eue les drogues sur les artistes ». La programmatrice déplore que ce sujet reste tabou en France. « Nous n’avons pas fait ça pour faire l’apologie des drogues. Mais plus pour débloquer la discussion en ce qui concerne les drogues comme ça a été le cas à un moment donné avec la prostitution ».

La Goutte d’Or était un haut lieu de la prostitution parisienne et aujourd’hui personne n’ignore que le quartier est en proie au trafic de drogues, mais il existe des solutions à ce propos une salle de shoot devrait « ouvrir » bientôt à quelque centaines de mètres de là, à la Gare du Nord. Le quartier possède une identité qui lui est propre et qui, finalement, ne cotnraste pas tellement avec le thème psychédélique et solaire que propose ce festival : « Le TéMA Trip est une invitation au voyage et comme la Goutte d’Or est un quartier populaire de plus en plus métissé cela colle bien au thème, explique Danièle Gambino. Je trouve ça cohérent ». Are you experienced?

 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
6
Arts
Paris International Festival of Psychedelic Music @ Noisiel
Vendredi 10 juin 2016
A la Ferme du Buisson les 18 et 19 juin !
Musique
The Mystery Lights @ Bordeaux (et La Rochelle)
Mardi 31 mai 2016
Vous prendrez bien un petit buvard ? @ La Rochelle, le 5 Juin et Bordeaux, le 6....
Musique
Turzi + Sound Sweet Sound @ Pau.
Lundi 23 mai 2016
Psychédélique et borderline @ Route du Son, samedi 4 juin.
1
Musique
Boogarins @ Bordeaux
Mercredi 28 octobre 2015
Comme un parfum de Tropicalisme... @ Rockschool Barbey, mardi 17 novembre.
Musique
Uncle Acid and The Deadbeats @ Bordeaux.
Jeudi 01 octobre 2015
Black Tabasse, le retour @ Rockschool Barbey,le jeudi 15 octobre.
2
Musique
Etienne Jaumet + Aquaserge @ Paris
Lundi 14 septembre 2015
Dimanche 20 septembre à la Machine du Moulin Rouge.
3
Musique
Festival Lévitation @ Angers
Lundi 07 septembre 2015
Les 18 et 19 septembre au Chabada.
Musique
Pourquoi l'été 2016 a vu le dancehall envahir Rap et R'n'B ?
Mercredi 21 septembre 2016
Et comment Toronto a défini cette tendance.
Livres
Homicide, cosplayers et mastodonte : la sélection BD de la rentrée
Mercredi 21 septembre 2016
David Blot vous guide dans sa bibliothèque bédéphile.
Musique
Revivez tous les Nova Soundclash
Mardi 20 septembre 2016
Depuis cet été, on vous affronte et vous êtes très forts.
Société
Nos conseils pour déconnecter
Lundi 19 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Quand les objets nous aident à déconnecter
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Les maux modernes
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Où se réfugier pour déconnecter ?
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Gonzo
Le Dub Camp : festival du dub par excellence
Mercredi 20 juillet 2016
Mais aussi du sound system et sa culture. On vous raconte.
Gonzo
On y était : les 3 éléphants, festival gracieux, c'est promis !
Lundi 30 mai 2016
Ce week-end, la ville de Laval recevait le festival de musique Les 3 éléphants pour trois jours de concerts.
1
Gonzo
C'était la course de désorientation du 12 décembre
Mercredi 13 janvier 2016
Retour sur les étapes du marathon nocturne offert à deux auditeurs de Radio Nova.
Gonzo
Svrf Pvnk Invitational 2015 @ Somewhere dans les Landes....
Vendredi 02 octobre 2015
Beach Party et Wipe Out A Go Go @ Seignosse, vendredi 2 et samedi 3 octobre
Gonzo
J’ai survécu à l’Outlook Festival !
Jeudi 17 septembre 2015
6 jours d’immersion dans le plus british des festivals croates.
Gonzo
On y était : Roskilde Festival, le petit Burning Man du Nord
Mardi 07 juillet 2015
4 jours au sein du plus grand festival de Scandinavie
Gonzo
Stambeli au théâtre de poche du kef tunisie
Vendredi 29 mai 2015
La Voix est Libre - Le Chantier en Tunisie