ON AIR
Mardi 27 Septembre 2016
En attendant...
En bref
Société

Le bus magique israélien

Israël pourrait réserver des bus aux Palestiniens

Le bus magique israélien

Pendant qu'Obama rend hommage à Rosa Parks (photo) au Capitole américain, Israël prend un ticket pour le passé en instaurant des lignes de bus réservées aux Palestiniens.

Selon le Point, Yisrael Katz, le ministre des Transports israélien a annoncé dimanche la création de nouvelles lignes de bus exclusivement réservées aux usagers palestiniens travaillant dans l'État hébreu. Officiellement destinées à désengorger le trafic et à réduire le coût du trajet pour les Palestiniens (de 8 euros avec les compagnies privées à 1 ou 2 euros), ces lignes spéciales de bus partiront du check point d’Elyal pour rejoindre Tel Aviv et n’accueilleront que des résidents palestiniens de Cisjordanie disposant d’un permis de travail valable en Israël.

D’après le quotidien Haaretz, des colons israéliens de Cisjordanie effrayés à l’idée de partager leur bus avec des Palestiniens seraient à l’origine du projet. Théoriquement, rappelle Le Point à la suite du gouvernement israélien, il est « interdit d’empêcher tout passager d’embarquer à bord d’une ligne publique de transport » en Israël. En pratique, cela dit, il sera demandé aux Palestiniens de quitter les « bus mixtes » lorsque les bus qui leur sont réservés seront mis en place.

Et Haaretz de publier une vidéo qui ne laisse pas de surprendre, et de s'interroger sur les conséquences d'une telle mesure :

 

 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

3 commentaires

Sincèrement, la rédaction de Nova, on attend de vous un travail journalistique plus poussé que la simple reprise d'une polémique médiatique. C'est grave de sortir des articles comme cela. Vous pensez vraiment que la réalité est si simple et manichéenne que cela?

"Bus palestinien : comment la vérité est sacrifiée sur l’autel de la haine d’Israël

Certains journaux se font l’écho d’une polémique absurde qui n’a pas de raison d’être. En Israël, il n’existe pas de bus pour les “seuls palestiniens”: il y a seulement une façon malhonnête ou inique de présenter un nouveau service censé bénéficier aux palestiniens. Jusqu’à présent, les palestiniens qui souhaitaient se rendre légalement en Israël (avec un permis de travail) n’avaient aucune ligne de bus directe qui leur permette de passer la frontière.

Deux alternatives s’offraient à eux ; ils n’avaient d’autre choix que de prendre des taxis illégaux aux tarifs élevés ou bien, de marcher jusqu’à une implantation israélienne, (Ariel, par exemple) pour prendre un bus direct.

Ce qui est proposé aujourd’hui, depuis le lundi 4 mars, ce sont des lignes de bus permettant aux palestiniens de prendre un bus direct de chez eux pour se rendre travailler en Israël. Cette solution permet aux palestiniens de ne pas marcher jusqu’à Ariel, par exemple, pour prendre leur bus. Elle leur permet aussi de ne pas se faire abuser par des chauffeurs de taxi indélicats.

Mais bien entendu, s’ils le veulent, rien n’empêche les palestiniens de procéder comme avant, ils peuvent toujours choisir de marcher jusqu’à Ariel pour prendre un bus direct ou bien continuer de prendre des taxis.

La nouvelle solution proposée est beaucoup plus pratique pour eux mais ils peuvent continuer de faire comme avant, il n’y a donc aucune raison de s’indigner, aucune raison de hurler avec les loups.

Pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, le ministère des transports a clairement indiqué, dans un communiqué officiel, qu’aucun palestinien ne serait rejeté s’il choisissait l’ancienne solution qui consiste à marcher jusqu’à une implantation israélienne, pour prendre le bus.

L’accusation de ségrégation est sidérante, quand il s’agit de proposer un service qui améliore grandement la vie des palestiniens qui travaillent légalement en Israël, alors qu’ils sont libres de prendre le bus qu’ils souhaitent. D’ailleurs, dès l’ouverture du service, lundi matin, les nouveaux bus ont rencontré un grand succès.

Les utilisateurs palestiniens ont été séduits par cette nouvelle solution, si bien qu’une bousculade a éclaté, car il y avait plus de personnes qui voulaient prendre les bus, que le nombre de places disponibles.

Les utilisateurs palestiniens sont donc satisfaits et personne n’est banni d’aucun bus, mais apparemment, il y en a que ces bus dérangent car nous avons appris ce matin même, que deux d’entre eux, ont été incendiés dans le village arabe-israélien de Kfar Qassem, dans le nord d’Israël. En attendant les conclusions de l’enquête, nous ne pouvons que constater la différence d’intérêt entre les usagers palestiniens qui cherchent à se procurer une place dans ces bus et ceux qui les incendient, probablement motivés par des raisons idéologiques.

Et si quelqu’un vous dit que palestiniens et israéliens ne sont pas soumis aux mêmes modalités d’entrée sur le territoire israélien, et bien c’est vrai et c’est normal, les israéliens peuvent entrer en Israël sans entrave alors que les palestiniens doivent montrer un permis de travail valide. C’est ainsi que se font les passages frontaliers partout dans le monde. Quand un palestinien veut entrer en Egypte, il doit montrer une autorisation, alors qu’un égyptien peut entrer en Egypte avec son seul passeport."

Sincèrement, la rédaction de Nova, on attend de vous un travail journalistique plus poussé que la simple reprise d'une polémique médiatique. C'est grave de sortir des articles comme cela. Vous pensez vraiment que la réalité est si simple et... Lire la suite

And the winner is... le point Godwin atteint au bout d'un commentaire ! Qui dit mieux ?

And the winner is... le point Godwin atteint au bout d'un commentaire ! Qui dit mieux ?

c'est une honte,les israéliens reproduisent le schémas des nazis !a croire que l'histoire se répete sans cesse ,c'est désolant...

c'est une honte,les israéliens reproduisent le schémas des nazis !a croire que l'histoire se répete sans cesse ,c'est désolant...

Cinéma
BIG BAD WOLVES
Mardi 01 juillet 2014
Plus brutal que de découper un tueur de gamines en morceaux ? Passer à la moulinette les moeurs israéliennes avec "Big Bad Wolves"...
Cinéma
Chroniques de l'injustice ordinaire
Mardi 08 octobre 2013
Room 514 : avant, il y avait les bons et les méchants
Société
L'armée de l'herbe
Lundi 11 mars 2013
En Israël, les soldats redoublent d'ingéniosité pour rester haut perchés
Cinéma
Feriez-vous l'amour avec un Arabe ?
Lundi 25 février 2013
Une question simple, des réponses compliquées... mais qui en disent long
Cinéma
5 caméras brisées
Mercredi 20 février 2013
Journal intime d'un village palestinien occupé
Société
Excentrique et kasher, c'est Google que j'préfère ♫
Mercredi 06 février 2013
Galerie photo des nouveaux bureaux Google à Tel Aviv
Société
Israël 34 - Palestine 0
Jeudi 25 octobre 2012
Les défenseurs d'Israël
Société
Inedit : Une émission déconnectée dans une cabane dans la forêt
Lundi 26 septembre 2016
Nova et Ray- Ban se sont associés pour envoyer Richard Gaitet se déconnecter dans les bois. Ray-Ban - #ItTakesCourage - UNPLUG
Musique
La mixtape pour les aliens pensée par la Nasa en 1977
Lundi 26 septembre 2016
Une sortie commerciale pour le projet.
Arts
Grounds : le documentaire sur les street dancers français
Lundi 26 septembre 2016
Mettre en images l'éphémère.
Musique
« Sirens » : le nouvel album de Nicolas Jaar est en écoute
Lundi 26 septembre 2016
4 ans après "Space Is Only Noise", Nicolas Jaar sort du silence.
Musique
Kaytranada offre une mixtape d'une heure trente
Jeudi 22 septembre 2016
Sans mot dire, plein de disques sélectionnés par Kay-Kay.
Musique
Il était le roi du ska : Prince Buster
Jeudi 22 septembre 2016
Retour en mix sur son immense carrière.
Arts
Nuit Blanche au Nautes : Et si on mangeait des disques ?
Mercredi 21 septembre 2016
Une expérience gustative et sonore sur les quais
Société
Inedit : Une émission déconnectée dans une cabane dans la forêt
Lundi 26 septembre 2016
Nova et Ray- Ban se sont associés pour envoyer Richard Gaitet se déconnecter dans les bois. Ray-Ban - #ItTakesCourage - UNPLUG
Société
Théo Gosselin, un photographe reconnecté
Mardi 20 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Aidez le club Fabric
Lundi 19 septembre 2016
Le club lance une campagne de financement pour empêcher sa fermeture.
Société
Nos conseils pour déconnecter
Lundi 19 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
15
Société
Grand Fooding S.Pellegrino 2016 @ Paris
Vendredi 16 septembre 2016
Plats de Résistance - Samedi 24 septembre.
Société
12 jours de défonce documentée par un réalisateur
Lundi 12 septembre 2016
Des vacances et beaucoup de pilules à Londres.
Société
Quand les objets nous aident à déconnecter
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?