ON AIR
Mardi 27 Septembre 2016
En attendant...
En + grand
Gonzo

Dans les coulisses du Contrôle Discal

Quand Gilles Gaston-Dreyfus et Nicolas Boukhrief perquisitionnent l'inspecteur Kopoul

Dans les coulisses du Contrôle Discal

11h précises en ce jeudi matin grisâtre, un petit appartement sur les hauteurs de Ménilmontant. Mais chez qui donc sommes-nous ?

Dès l’entrée, plusieurs signes nous mettent sur la piste. Les murs de l’appartement tout d’abord, qui sont littéralement tapissés de disques, jusque dans la cuisine. Par endroits, l’impressionnante discothèque laisse une place à quelques livres, DVDs ou affiches aux couleurs latines. Ici, un livre d'Armande Altaï ; là, une cartographie en bois des fromages de France ; ailleurs la collection complète des NovaTunes. Dernier indice : dans le fond, un présentoir un peu particulier où s’entasse une bonne dizaine de paires de bretelles ; des bleues, des jaunes, des oranges, mais aussi des imprimées. Pas de doute, vous l’avez deviné, nous sommes bien chez Rémy Kolpa Kopoul !

L’enregistrement du Contrôle Discal va bientôt commencer. Cette année, c’est l’arroseur arrosé ou plutôt l’inspecteur inspecté : chaque semaine, un invité vient perquisitionner la discothèque de RKK. Et avec plus de 5000 disques à vue de nez, c’est un sacré boulot en perspective…

Nous attendons donc les invités du jour : le comédien Gilles Gaston-Dreyfus, qui un peu intimidé par l’Inspecteur La Galette a convié son ami et metteur en scène Nicolas Boukhrief pour le soutenir. Ensemble, ils ont mis sur pied la pièce Mon Ami Louis, qui se joue au Théâtre du Rond-Point jusqu’au 9 mars.

En les attendant, RKK met en route un petit remix très cool de La Yegros par DJ Izem et nous raconte le concert de Salif Keita auquel il a assisté la veille. Le décor est planté, les micros branchés, les invités peuvent arriver.

 

« C’est pour un contrôle discal ! »

Les voilà d’ailleurs qui arrivent : bonjours un peu gênés, coups d’œil timides à l’impressionnante discothèque. Mais Rémy met d’emblée tout le monde à l’aise : vous inquiétez pas, asseyez vous, buvez un café. Il explique rapidement le concept de l’émission, pendant que Nicolas Boukhrief feuillette le Vibrations spécial David Bowie qui traînait par là.

Il est temps pour nos deux invités d’endosser leur rôle de perquisiteurs musicaux et de rejouer leur arrivée – ben oui, le Contrôle Discal c’est aussi un peu l’Actors Studio. La consigne est claire : « N’hésitez pas à me rudoyer » précise RKK.

Silence, ça tourne… action ! Les voilà qui tambourinent à la porte.

On cherche l’Inspecteur la Galette, c’est pour un contrôle discal !

 

De l'infiniment grand à l'infiniment petit

Préliminaire à la perquisition, Gilles Gaston-Dreyfus et Nicolas Boukhrief doivent élire 5 domaines dans la « cartographie des terres musicales » que leur présente RKK. Parce que pour s’y retrouver dans des milliers de disques, on a intérêt à les ranger ! « Tout est là, classé par univers et par ordre alphabétique. De l’infiniment grand à l’infiniment petit. Il va falloir choisir pour éviter de vous y perdre ».

Ce sera donc Jazz, Rock, puis (après rappel à l’ordre de Rémy qui préfère éviter les territoires trop classiques) Balkans, Japon et RKK Trésors – cette dernière catégorie au nom mystérieux est tout simplement un rayon évolutif qui concentre les perles et obsessions musicales du moment. Tout près du bureau, juste à portée de main.

Le choix est fait, le contrôle peut commencer.

 

Encore Robert Mitchum ?

Et au rayon jazz, Gilles Gaston-Dreyfus repère vite le premier disque : ce sera Robert Mitchum. Coïncidence, ce même album est déjà sorti deux fois en quelques émissions seulement, alors même qu’il est noyé dans un mur entier de disques de jazz. D’ailleurs, Edouard Baer, acolyte de toujours de Gilles Gaston-Dreyfus passé chez Rémy il y a un mois, avait lui aussi choisi « Calypso - is like so... ». Objet magnétique ou connexion paranormale ? Peu importe, il y a assez de bonnes chansons dedans pour éviter une redite.

Robert Mitchum - From A Logical Point Of View

« Ce que je préfère chez Robert Mitchum, ce sont les paroles. Un peu misogynes d’accord, mais vraiment très drôles » précise Nicolas Boukhrief. C’est vrai que dans From A Logical Point Of View, il conseille à ces messieurs de ne point épouser une femme plus belle qu’eux, car les moches font plus d’efforts pour garder leur mari. En tout logique.

 

In the kitchen

Direction ensuite le rayon pop-folk, relégué dans la cuisine – trop mainstream pour RKK ? Nicolas Boukhrief fonce vers la lettre Z à la recherche de Frank Zappa… mais sera vite déçu. Tant pis, il se rabattra sur Johnny Winter !

Johnny Winter - Dallas

Un album éponyme qui a longtemps été l’un des disques de chevet de Rémy et dans lequel le choix de la chanson n’est pas aisé. « Vas-y, prends celle que tu veux ! – Non, vraiment, je t’en prie » : les deux invités se revoient la balle pour éviter de choisir, avant de finalement s’accorder sur le morceau acoustique Dallas. Tous deux saluent un « personnage iconoclaste du blues, qui n’a jamais cherché à être une rockstar ».

 

Y’a du monde aux Balkans

Suite de la perquisition toujours dans la cuisine, et retour en Europe pour une pause sur les bords de la Mer Noire, dans le rayon Balkans. Gilles Gaston-Dreyfus avoue qu’il n’y connaît rien, et que c’est justement pour ça qu’il a choisi ce territoire musical. Devant la taille conséquente du rayon (« Y’a du monde aux Balkans » blague RKK), il s’en remet au hasard, piochant deux albums dont les pochettes l’inspirent.

Le résultat : une chanteuse de jazz albanaise dont on taira ici le nom (ben oui, l’idée c’est quand même de vous donner envie d’écouter l’émission), ainsi qu’une artiste mongole du nom de Sainkho Namtchylak. La Mongolie, ce n’est pas vraiment les Balkans objecterez-vous, et vous aurez raison, mais ce n’est pas une raison pour ne pas écouter.

Sainkho Namtchylak - Long Way Home

« C’est space », prévient Rémy – normal, nos oreilles occidentales sont peu habituées aux harmonies du chant diphonique. Dès les premières notes pourtant, l’écoute se fait religieuse, tant la dimension spirituelle voire chamanique de la voix de Sainkho est frappante. Imaginez une Björk sibérienne : vous y êtes presque. « Si loin de nous mais pourtant si intime », ose Gilles Gaston-Dreyfus. L’émotion monte.

 

Des disques et des claques

Retour dans la pièce principale pour se plonger dans le rayon Japon. « Je connais très bien, je suis un spécialiste » prévient Gaston-Dreyfus, sourire en coin. Si l’oreille du comédien s’arrête un instant sur ces yéyés chantant le madison en français s’il vous plaît, c’est finalement sur un disque de Jun Miyake que les deux compères tombent d’accord. Instantanément. Et ce morceau dans lequel la voix d’outre-tombe d’Arthur H flirte avec des chœurs bulgares restera comme la grande claque de ce Contrôle Discal.

Jun Miyake - Le Voyageur Solitaire

Installé à Paris, Jun Miyake a travaillé pour des pointures comme Philippe Decouflé ou Pina Baush, sans pourtant se faire connaître du grand public. Pour la petite histoire, la voix d’RKK apparaît sur son magistral album Stolen From Strangers… Ecoute par ici.

 

Chasse aux Trésors

Suite et fin de ce Contrôle Discal avec l’exploration d’un dernier univers : les Trésors de RKK. Evoquant ce mystérieux rayon, Rémy nous allèche et nous fait languir : on y trouve « une version de Olé de Coltrane au balafon avec un mec qui siffle », « de la surf music des années 60 », l’album de Roseaux, « la plus belle voix du monde »… Nicolas Boukhrief l’arrête tout net en s’exclamant « Je prends ! ». C’est ainsi que l’on découvre Dona Dumitru Siminică.

Dona Dumitru Siminica - La Salul cel negru

Magnétique, enchanteur, envoûtant : lorsque la chanson se conclut, les superlatifs résonnent dans la pièce. Dona Dumitru Siminică est un chanteur roumain des années 50 à 80, peu connu en dehors des frontières de Roumanie. Pourtant, sa voix androgyne chantant les affres de l’amour est une merveille. « C’est probablement le disque dont on me demande le plus les références quand je le passe lors d’un mix », ajoute Rémy. Un album qui, en tout cas, a bien trouvé sa place au rayon trésors.

 

Un contrôle fiscal inversé

Le temps de se remettre de nos émotions et de ranger le matos, RKK se félicite : cette émission lui permet de réécouter ses propres disques, notamment ceux qu’il a oubliés (ça vous rappelle quelque chose ?) : « C’est l’idéal : je bouge pas de chez moi et on vient picorer dans ma discothèque ».

Ce papier n’étant qu’un teaser, on vous a gardé plein d’autres sons bien au chaud. Des morceaux détonants, des pépites inouïes, « l’homme au nom qui s’éternue » Jorge Strunz, des discussions sur l’immigration-allemande-en-Amérique-du-Sud-dans-la-première-moitié-du-vingtième-siècle (remarque, peut-être coupées au montage), du Tom Waits, et même un dialogue entre un Berimbau et une poule.

Ca se passera sur les ondes de Nova, samedi à 20h, et dès le lendemain en podcast : don't miss it.

Le mot de la fin sera celui de Nicolas Boukhrief : « Le Contrôle Discal, c’est l’inverse d’un contrôle fiscal, on en ressort encore plus riche ! »

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Musique
Domingo de Rosa spécial RKK @ Paris
Samedi 16 juillet 2016
Avec Emile Omar & Gringo da Parada dimanche 17 juillet !
5
Musique
Série d'été : dans les backstages de Festival #8
Jeudi 14 juillet 2016
José Bel, le directeur artistique de Fiesta Sète, nous emmène dans les coulisses !
Musique
Bal 2 Vieux @ Guéthary
Vendredi 07 août 2015
Tous en bretelles le 11 août à Guéthary, en souvenir de notre ami Rémy.
Musique
Les raretés brésiliennes, par Nova
Mardi 21 juillet 2015
Il y a 10 ans sortait cette compile, pensée par RKK et Emile Omar !
Musique
Lundi C'est Rémy avec Rudi Flores Trio @ Paris
Vendredi 29 mai 2015
Au Jamel Comedy Club le 1er juin prochain.
Musique
The Khoury Project - Lundi c’est Rémy @ Paris
Vendredi 08 mai 2015
"Lundi c’est Rémy" ça continue plus que jamais @ Comedy Club. Rendez-vous ce lundi 11 mai.
3
Musique
Podcast : Nova célèbre RKK
Mercredi 06 mai 2015
Soirée évènement à la mémoire de Rémy Kolpa Kopoul
Musique
Pourquoi l'été 2016 a vu le dancehall envahir Rap et R'n'B ?
Mercredi 21 septembre 2016
Et comment Toronto a défini cette tendance.
Livres
Homicide, cosplayers et mastodonte : la sélection BD de la rentrée
Mercredi 21 septembre 2016
David Blot vous guide dans sa bibliothèque bédéphile.
Musique
Revivez tous les Nova Soundclash
Mardi 20 septembre 2016
Depuis cet été, on vous affronte et vous êtes très forts.
Société
Nos conseils pour déconnecter
Lundi 19 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Quand les objets nous aident à déconnecter
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Les maux modernes
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Société
Où se réfugier pour déconnecter ?
Lundi 12 septembre 2016
#Unplug : et si vous débranchiez un petit peu ?
Gonzo
Le Dub Camp : festival du dub par excellence
Mercredi 20 juillet 2016
Mais aussi du sound system et sa culture. On vous raconte.
Gonzo
On y était : les 3 éléphants, festival gracieux, c'est promis !
Lundi 30 mai 2016
Ce week-end, la ville de Laval recevait le festival de musique Les 3 éléphants pour trois jours de concerts.
1
Gonzo
C'était la course de désorientation du 12 décembre
Mercredi 13 janvier 2016
Retour sur les étapes du marathon nocturne offert à deux auditeurs de Radio Nova.
Gonzo
Svrf Pvnk Invitational 2015 @ Somewhere dans les Landes....
Vendredi 02 octobre 2015
Beach Party et Wipe Out A Go Go @ Seignosse, vendredi 2 et samedi 3 octobre
Gonzo
J’ai survécu à l’Outlook Festival !
Jeudi 17 septembre 2015
6 jours d’immersion dans le plus british des festivals croates.
Gonzo
On y était : Roskilde Festival, le petit Burning Man du Nord
Mardi 07 juillet 2015
4 jours au sein du plus grand festival de Scandinavie
Gonzo
Stambeli au théâtre de poche du kef tunisie
Vendredi 29 mai 2015
La Voix est Libre - Le Chantier en Tunisie