ON AIR
En bref
Société

Quel bide à bière ?

Révolution : selon une étude, la bière ne ferait pas grossir

Quel bide à bière ?

C'est la fin d'un mythe et le début d'une nouvelle vie : une étude intitulée "Beer & Calories" vient de prouver que la consommation de bière n'a en fait aucune influence sur l'aspect visuel de votre ventre.

Kathryn O'Sullivan explique ainsi que la bière est bien loin d'être aussi calorique que l'on veut bien le faire croire, et que le bide serait en fait plutôt le résultat d'une alimentation mal équilibrée. La liqueur de houblon serait même moins calorique que le vin rouge et que certains jus de  fruits !

Chiffres à l'appui : remplacer deux verres de vins quotidiens par deux bouteilles de bière permettrait même de sauver 58.240 calories par an.

Mieux encore : la bière est pleine de qualités nutritionnelles, riche en fibres, en antioxydants et en minéraux !

Ca fait des années que je le dis.

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires
Musique
Le premier album entièrement produit par une AI est sorti
Mardi 22 août 2017
Pour l’instant, c’est mauvais.
Musique
Une playlist de classiques house oubliés
Mardi 22 août 2017
Avec Derrick Carter, Daniel Wang ou encore Robert Owens.
1
Musique
Tiens, Rick Ross en feat avec Action Bronson
Mardi 22 août 2017
Ça annonce « Blue Chips 7000 », qui arrive vendredi.
1
#_!!@?\
Des leaders de la robotique veulent interdire les robots tueurs
Lundi 21 août 2017
À quand une interdiction de Donald Trump ?
1
Musique
Comment le piratage pollue l’industrie musicale nigériane
Lundi 21 août 2017
À Lagos, les musiciens paient pour se faire entendre.
2
Société
Le Green Man Festival offre tentes et sacs de couchage aux réfugiés
Mardi 22 août 2017
Des centaines de tentes laissées par les festivaliers envoyées en France.
2
Société
La photographie brute de Simon Wheatley retrace les débuts du grime
Lundi 21 août 2017
Et la France des émeutes de 2005.
1
Société
Au Liban, une grande victoire pour les droits des femmes
Jeudi 17 août 2017
La fin d'une loi archaïque et l'affirmation d'un mouvement féministe.